Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Best tours France toujours en piste

Alors que Best tours Belgique, en dépôt de bilan, vient d’être repris par le groupe Kuoni, la marque poursuit ses activités en France, en attendant d’être fixée sur son sort.

Fin d’année mouvementée pour Best tours France, qui semble avoir été pris de court par la défaillance de sa société soeur en Belgique. Le voyagiste, créé en 1981 par la famille Boone, a déposé le bilan la veille de Noël, en proie à de graves difficultés financières après les crises thaïlandaises et du volcan islandais. Dès le 31 décembre, le groupe suisse Kuoni s’est porté acquéreur des actifs, tandis que Boone Invest, holding qui chapeautait Best tours Belgique et Best tours France a été liquidée. « Nous étions apporteur d’affaires pour Best tours Belgique, avec un capital séparé. Nous ne sommes donc pas concernés par la reprise de Kuoni », précise Philippe Bertholet, gérant et directeur commercial de Best tours France. « Sitôt la défaillance constatée, nous avons repris nos opérations en direct et poursuivons l’activité sur notre trésorerie en propre, avec la chance d’être en haute saison ». Le tour-opérateur maintient notamment chaque jeudi son affrètement de 50 sièges sur le vol XL Airways Paris-Phuket. « Nous payons la compagnie en direct. Le mois de janvier est bien rempli, une vingtaine de sièges reste à vendre. Nos partenaires jouent par ailleurs le jeu, avec des délais de paiements raccourcis et les hôtels sont prépayés. Nous avons les moyens de tenir jusqu’à fin mars mais une solution sera trouvée d’ici là», estime Philippe Bertholet. Le groupe Kuoni devrait ainsi très vite faire savoir s’il est intéressé par Best tours France. Les négociations se font au niveau du siège à Zurich, directement avec le curateur belge. « Notre savoir-faire en Thaïlande pourrait être un argument », estime Philippe Bertholet. Au cours de l’exercice 2009-2010, le voyagiste a réalisé un chiffre d’affaires de 10,2 ME avec 8 000 clients et un résultat net positif de 34 000 E.