Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Best tours dynamise sa réservation

Le voyagiste lance la nouvelle version de son site BtoB et continue de miser sur la Thaïlande, même s’il poursuit la diversification de son offre.

Best tours a pris son temps, mais « mieux valait différer, plutôt que de nous lancer sans être prêts », justifie Philippe Bertholet, directeur commercial du tour-opérateur, pour expliquer le retard pris par le nouveau site BtoB, initialement annoncé cet été. « Nous avons tout cassé, poursuit-il. La nouvelle version n’a plus rien à voir avec la précédente ». Développé en interne, www.best-tours.biz est accessible aux agences en ce début novembre. Il couvrira 90 % de l’offre du voyagiste et 98 % des demandes.

30 % DES VENTES VIA LE SITE BTOB

Cette nouvelle version du site intégrera les départs de province, les options et sera multi-GDS. « Nous allons pouvoir tenir notre promesse d’offrir les meilleurs prix sur le mass market de luxe, se réjouit Philippe Bertholet, avec une tarification très dynamique, simple et rapide. » À terme, Best tours souhaite réaliser 30 % de ses ventes via son site BtoB. « Il devrait aussi nous permettre de mettre en avant nos autres destinations dont le Costa Rica et le Panamá en nouveautés, poursuit Philippe Bertholet, car Best tours ce n’est pas que la Thaïlande. » Et cela même si le tour-opérateur reste très offensif cet hiver, avec 5 290 sièges engagés sur les deux vols Paris-Pukhet de XL Airways. C’est certes un peu moins que l’hiver dernier. « Nous voulons privilégier la marge au volume, et donc assurer en priorité les remplissages », explique-t-il. Mais la destination représente encore près de 90 % du chiffre d’affaires du voyagiste (10,2 ME au 31 octobre pour l’exercice 2009-2010 avec 8 000 clients et un résultat net tout juste à l’équilibre). « Après les événements en Thaïlande, nous avons dû faire beaucoup de promotions, précise le directeur commercial. Le volcan aussi nous a coûté près de 100 000E ». Pour 2011, Best tours sera donc prudent, et prévoit une croissance comprise entre 0 % et 5 %.