Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Australie : l’ATE ouvre ses bras au marché français

Considérée comme l’un des marchés les plus performants d’Europe, la France a suscité l’intérêt des opérateurs présents à l’Australian Tourism Exchange (ATE), qui s’est tenu du 2 au 8 avril à Sydney. Tourism Australia se prépare à lancer de nouvelles actions de promotion dans l’Hexagone.

«L’année 2012 sera importante pour la France », a assuré Andrew McEvoy, directeur général de Tourism Australia lors du salon Australian Tourism Exchange (ATE), qui a attiré, pendant une semaine, 700 acheteurs d’une quarantaine de pays et plus de 600 réceptifs, hôteliers, excursionnistes et professionnels du tourisme local. L’office du tourisme compte bien profiter de l’engouement des Français pour la destination pour doper une croissance régulière depuis plusieurs années(1). « 2010 a été marquée par une fréquentation record avec 97 300 visiteurs français, soit une augmentation de 4 % par rapport à 2009, commente Jérôme Mariot, représentant de Tourism Australia en France, à la tête d’une délégation de 13 Français, représentant huit tour-opérateurs(2). « La France est, parmi les marchés prioritaires, celui qui a la plus forte croissance et reste le troisième pays d’Europe en termes de fréquentation, derrière le Royaume-Uni, qui a perdu 3 % en 2010, et l’Allemagne, qui connaît une croissance plus ralentie de -1 %. »

LES 20-35 ANS EN LIGNE DE MIRE

Tourism Australia investira cette année 1,4 Me dans de nouvelles opérations marketing et de communication à travers l’Hexagone, sur la lancée de la dynamique initiée en 2010 où le budget avait fait un bond de 40 %. Avec comme nouveau slogan « L’Australie comme NULLe part ailleurs », l’objectif est ambitieux : doubler en dix ans le marché français en valeur. « Nous allons affiner notre cible, qui sera désormais les 20-35 ans, soit près de 70 % des Français qui se rendent aujourd’hui en Australie », précise Jérôme Mariot.

Tourism Australia France s’appuiera sur les 537 Aussie specialists certifiés et continuera à développer des partenariats avec des voyagistes spécialisés pour doper la destination à travers des roadshows, éductours et autres opérations de promotion. « La région parisienne et le Sud seront particulièrement ciblés, ajoute Jérôme Mariot. Nous allons aussi nous rapprocher de réseaux tels que Tourcom, Carlson et Thomas Cook ». Également au programme : des campagnes dans les médias et via Internet.

Cette dynamique devra tenir compte de la forte hausse du dollar (+25 % en un an) et des prix des carburants qui rendent la destination de plus en plus chère. « L’ATE a été l’occasion de sensibiliser les prestataires locaux à ce problème, commente Karine Vampouille, chef de produits Australie/Pacifique, chez Asia. La plupart ont été réactifs, ce qui permettra de proposer des promotions ou des bonus aux clients pour compenser en partie la hausse des prix. » Claude Blanc, responsable d’Australie tours, confirme la qualité des contacts noués à Sydney. Son objectif : une croissance de 15 % en 2011, après +10 % en 2010, qui permettra au tour-opérateur leader sur la destination de renouer avec la rentabilité après avoir retrouvé l’équilibre l’an dernier. Les 22 compagnies aériennes qui desservent l’Australie au départ de Paris devraient appuyer le développement de la destination. Cathay Pacific a ainsi renforcé ses fréquences depuis le 27 mars, passant de 11 à 14 vols par semaine vers Hong Kong et propose une nouvelle classe affaires entre Hong Kong et Sydney.

(1)+16 % en 2008, +9 % en 2009.

(2)Asia, Australie Tours, Australie autrement, Australie à la carte, Un Monde authentique, VDM, Planet Veo et Nouvelles Frontières.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique