Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Alliance du Monde se redresse et repart de l’avant

Le grossiste, qui est revenu à l’équilibre en 2007, augmente ses engagements vers la République tchèque et les pays baltes.

Alliance du Monde sort peu à peu de la crise. Le grossiste spécialiste de la République tchèque est revenu à l’équilibre en 2007, après une année 2006 qui s’était soldée par 109 000 E de pertes. L’arrivée des compagnies low cost comme Skyeurope (slovaque) et Smartwings (tchèque) sur la ligne Paris-Prague a en effet entraîné une chute des ventes de 50 % pour le voyagiste qui avait mis en place des vols charters. Hani Sidrak, qui a racheté Alliance du Monde en 2005, a donc revu la stratégie de l’entreprise pour l’adapter à la nouvelle donne aérienne.

Il a d’abord supprimé les affrètements depuis Paris au profit d’allotements sur les lignes régulières de Skyeurope (100 sièges par semaine) et CSA (30 sièges), moins risqués et plus qualitatifs. Sur Skyeurope, Hani Sidrak s’est engagé sur la rotation hebdomadaire du jeudi afin de couper l’herbe sous le pied aux TO concurrents qui voudraient proposer des week-ends prolongés, du jeudi au dimanche. En province, il continue toutefois de proposer des vols charters de Lyon, Marseille et Toulouse, avec Europ Airpost et CSA.

L’accent est mis sur les GIR

Alliance du Monde a par ailleurs renforcé ses allotements sur Estonian Air vers Tallinn, une destination lancée l’an dernier, avec une offre globale de 1 200 sièges cette année contre 400 en 2007. Si le succès est au rendez-vous, Hani Sidrak pourrait passer à la vitesse supérieure en programmant ses premiers vols charters pour Tallinn dès 2009.

Pour assurer sa réussite, le producteur a aussi recentré sa commercialisation en mettant l’accent sur les groupes d’individuels regroupés (GIR), au lieu des seuls groupes constitués. Il a par ailleurs renforcé ses partenariats avec plusieurs TO (Austro Pauli, TUI/Nouvelles Frontières, Tourmonde…), la grande distribution, les autocaristes et les agences en ligne. Les GIR représentent désormais 70 % de son chiffre d’affaires, contre 30 % en 2005. Enfin, Hani Sidrak a créé pour son propre compte un réceptif tchèque, Crystal Travel, qui aura également une activité émettrice vers la France et vers l’Egypte au départ de Prague.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique