Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

À pied dans le désert blanc égyptien

Dans sa malle aux trésors, le pays des Pharaons recèle un désert extraordinaire, sans doute le plus singulier du Sahara, car blanc comme neige. À déguster sans modération.

Aimantés par les grands temples, les tombes pharaoniques et les deux sésames que sont Louxor et Assouan, rares sont les voyageurs qui s’éloignent de la vallée du Nil pour s’aventurer dans les sables de l’Ouest égyptien. Dommage ! Car dans ce désert libyque qui couvre les deux tiers de sa superficie, l’Égypte offre une autre facette de son formidable potentiel touristique. Reliées entre elles par des routes, cinq oasis (Siwa, Bahariya, Farafra, Dhakla et Kharga) constituent le fil vert de « la New Valley », cette région que le gouvernement égyptien veut pousser en même temps que de nouvelles thématiques telles la plongée, le golf ou le bien-être, pour varier les plaisirs et inciter les touristes à revenir. Ils ne le regretteront pas. Car, pour un deuxième voire un troisième voyage, le désert occidental leur offrira quelques-uns des plus beaux paysages du Sahara. Entre Bahariya et Farafra, ils succomberont à la magie du désert blanc et de ses incroyables formations rocheuses. Tous les spécialistes de la randonnée l’ont depuis longtemps inscrit sur leur feuille de route, mais redoublent de communication cet hiver pour le promouvoir, alors que le Sahara sahélien est au purgatoire. En 8 jours, depuis Le Caire, ou en 12 ou 15 jours en grande traversée depuis Alexandrie et/ou avec une extension dans la vallée du Nil, les itinéraires qui incluent désert blanc et oasis se sont étoffés en brochures. Y compris chez les voyagistes plus généralistes. Vacances Transat et Aya, qui veulent se faire une place au soleil égyptien, n’ont pas omis de les inscrire à leur sommaire, même si Fram y a renoncé. Il est vrai que la demande est encore marginale. Mais ce désert là, sécurisé et si facile d’accès, il serait dommage de s’en priver !

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique