Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

2010 n’a pas fait de miracle dans la distribution

Les résultats sont globalement positifs par rapport à 2009. Mais les progressions restent faibles et témoignent de la fragilité du secteur, particulièrement dans le voyage d’affaires.

La reprise est lente. Deux ans après le début de la crise financière, les réseaux de distribution remontent très progressivement la pente. En témoignent les chiffres annuels du BSP. L’an dernier, 20,9 millions de billets d’avion ont été émis en France par les agences de voyages, soit une progression de 8,4 % par rapport à 2009 et de 2,5 % par rapport à 2008. Mais la croissance du chiffre d’affaires, de 5,8 % est plus mesurée, et demeure en retrait de 11,3 % par rapport à 2008. Ces résultats reflètent ce qui s’est passé dans les agences en 2010. Si à quelques exceptions près, l’activité est repartie à la hausse, malgré l’épisode du volcan islandais, on est encore loin des performances d’avant-crise, particulièrement dans le voyage d’affaires.

Ce peu d’éclat se retrouve donc dans notre palmarès. Le classement des 20 premiers réseaux de distribution n’a pas changé d’un iota entre 2009 et 2010. Conséquence de la fusion entre les deux réseaux mais également de la dégringolade des deux leaders du voyage d’affaires, AS Voyages a conservé la première place. Le rapprochement n’a cependant pas fait de miracle et les jeunes mariés ont terminé leur première année d’union avec un volume d’affaires en très légère croissance de 1,2%.

Après une année 2009 chaotique, 2010 a permis à Carlson Wagonlit Travel et à American Express Voyages d’Affaires de renouer très doucement avec la croissance sans pour autant sortir de la crise. Tous deux ont été contraints de mettre en place un voire plusieurs plans sociaux (Amex a annoncé en mai dernier la mise en place d’un troisième plan social portant sur la suppression de 72 postes) qui se sont soldés par la suppression de plusieurs centaines d’emplois. Jugeant que « le réseau loisirs est un amortisseur de crise », CWT a conclu un partenariat de 10 ans avec Nouvelles Frontières portant sur le développement de la marque Havas Voyages.

De son côté, TourCom, qui devait rejoindre l’alliance, a plutôt bien tiré son épingle du jeu en 2010. À l’inverse de Manor, son nouveau partenaire au sein de BTTG, qui a enregistré pour la seconde année consécutive un recul de son volume d’affaires alors que le Cediv ne l’avait pas encore quitté.

LES PETITS PRIX ONT PERMIS UNE PROGRESSION

La grande distribution a globalement mieux résisté en 2010. Après une année 2009 difficile pour les deux principaux acteurs, E.Leclerc Voyages et Carrefour Voyages ont bien réagi enregistrant tous deux des progressions de l’ordre d’environ 5% portées par une politique de petits prix qui a porté ses fruits. Voyages Auchan et Casino Vacances s’en sortent encore mieux avec des taux de progression de l’ordre de 20%.

Enfin, l’ouverture de sa distribution a profité au Club Med. En 2010, le groupe a signé un accord de distribution avec Havas Voyages, AS Voyages et Thomas Cook. Ce dernier, bien qu’il ne figure pas dans notre palmarès (coté en Bourse, le groupe refuse de communiquer ses résultats), a fait parler de lui l’an dernier en rompant ses relations commerciales avec AS Voyages, tirant, en même temps, un trait définitif sur le G4. TC est également à l’origine de la création de l’Udiv, l’une des futures branches de la fédération des métiers du tourisme, qui devrait voir le jour début 2012. Normalement…

20,9 millions de billets d’avion ont été émis en France par les agences de voyages (BSP).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique