Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 Téhéran

Au pouls de la société iranienne

Dominée par le mont Damavand (5 671 mètres), Téhéran est une ville de montagne où la lumière limpide ne présage en rien de la pollution endémique liée à une circulation automobile apocalyptique. Pour capter l’ambiance de la capitale iranienne, rien ne vaut une immersion dans le Grand Bazar, situé dans l’ancien quartier royal. Près de 300 000 personnes y travaillent et 600 000 s’y rendent quotidiennement. Il faut se perdre dans le dédale de ses ruelles, où dans d’innombrables petites échoppes on achète toutes sortes de produits, des épices aux tapis en passant par les produits ménagers, la lingerie, la joaillerie… Téhéran n’est pas réputée pour la beauté de ses monuments car c’est une ville récente, datant du XVIIIe siècle, maintes fois reconstruite. En revanche, elle possède de très beaux musées, dont celui d’archéologie. Il abrite l’une des plus belles collections d’objets préislamiques et islamiques du pays. Ouvert au public, le complexe palatial des Pahlavi, Sa’ad Abâd, vaut également le détour, surtout pour admirer ses tapis d’une taille et d’une finesse exceptionnelles. En revanche, aucune représentation de celui que l’on appelle encore le Shah d’Iran, dernier représentant de la monarchie contraint à l’exil lors de la Révolution islamique de 1979, exceptés les vestiges d’une énorme statue en bronze… dont il ne reste que les bottes.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique