Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Vacances d'été : les Français partiront nettement moins

| | | | | | par
62% des Français déclarent vouloir partir en vacances cet été (-8% par rapport à 2012).
62% des Français déclarent vouloir partir en vacances cet été (-8% par rapport à 2012).

Selon le 13e baromètre Ipsos Europ Assistance, les Européens ne sont que 54% à avoir l’intention de partir au moins une fois en vacances cet été, soit le taux le plus bas depuis 8 ans. Ce record à la baisse concerne également les Français (-8%), qui maintiennent néanmoins leur budget.

Pour la deuxième année consécutive, les intentions de départ des Européens chutent (-4 points par rapport à 2012, et -12 points par rapport à 2011) pour atteindre un nouveau record à la baisse dans le baromètre. Il s’agit du niveau le plus bas depuis 8 ans, d'après le 13eme baromètre Ipsos Europ Assistance.

L’ampleur de la crise dans le sud de l'Europe est particulièrement visible dans les intentions de départ, qui chutent encore fortement cette année : 42% d'Espagnols souhaitent plier bagage, contre 51% en 2012, et 65% en 2011. Les Italiens sont à 53%, contre 63% en 2012, et 78% en 2011.

Du fait d’une situation économique et sociale moins tendue, les Allemands résistent (52%, -3 points), tout comme les Autrichiens (57%, -2 points). Les Britanniques sont les seuls dont les intentions de départ augmentent (56%, +5 pts).

Un record à la baisse pour les Français

Les Français sont, pour la première fois depuis le début de la crise économique, particulièrement affectés cette année. Ils sont 62% à déclarer vouloir partir en vacances cet été, soit 8 points de moins que l’an dernier (70%), un "record" à la baisse puisqu’ils étaient 63% en 2005. A noter que les pourcentages diffèrent dans d'autres études, en raison de leurs méthodologies différentes.

A noter toutefois que les Français restent les Européens ayant le plus l’intention de s'évader. Par ailleurs, seulement 7% d’entre eux sont prêts à faire des économies sur ce poste.  "Avec un budget stable au fil des ans, malgré un climat économique de plus en plus tendu, ce comportement traduit la relation particulière que les Français entretiennent avec leurs vacances qu’ils veulent préserver", note le baromètre.

Autre tendance à retenir : les Français sont les vacanciers qui s'organisent le plus seuls (75%).

Un budget européen stable, en hausse pour les Français

Au global, le budget-vacances 2013 des Européens est stable à 2 100€ en moyenne . Les Britanniques auront le budget moyen le plus élevé (2 803€, +20,3%), supérieur de plus de 1 000€ à celui des Espagnols, en queue de peloton. Celui des Français s’élève à 2 140€,  en légère hausse de 1% (+28€) par rapport à 2012 (2112€).

Côté destination, l’Europe reste la préférée des Européens. 81% des vacanciers (+2 points par rapport à 2012) déclarent vouloir y passer leurs vacances d’été. La France est la plus prisée. Elle accueillera 18% (contre 20% en 2012) des touristes européens, suivie de près par l’Italie (17% contre 18%) et l’Espagne (14%, stable).

Logiquement, dans certains pays comme l’Italie (70%, stable) ou l’Espagne (65%, +12 points), où le climat est plus clément, une majorité de citoyens séjournera dans son propre pays. En France, 60% des Français (-7 points) resteront sur le territoire cet été.

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cet article sur Wikio envoyer à un ami

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer