Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Turquie : nouvel attentat dans la troisième ville du pays

| | | | par
Izmir est très prisée des touristes belges.
Izmir est très prisée des touristes belges.
© Wikimedia commons - Sailko

Station balnéaire de l'ouest de la Turquie, Izmir a été frappée par un attentat meurtrier jeudi 5 janvier, seulement cinq jours après l'attaque de la discothèque d'Istanbul.

Victime de près d'une centaine d'attentats en  2016, la Turquie a été de nouveau frappée, jeudi 5 janvier, par une attaque terroriste. Jusque-là épargnée, Izmir, destination touristique de la côte ouest et troisième ville du pays, a été le théâtre d'un attentat à la voiture piégée devant son palais de justice. Deux personnes ont été tuées, en plus de deux assaillants. Un troisième serait toujours en fuite.

Selon les autorités, l'attaque est le fait des rebelles kurdes et aurait pu être bien plus sanglante compte tenu des armes retrouvées sur les lieux.

Dégringolade de la fréquentation

Ce drame s'inscrit dans une longue série noire pour la Turquie, toujours sous le choc de la fusillade dans une boîte de nuit d'Istanbul durant la nuit du Nouvel An. Revendiquée par le groupe Etat islamique, elle avait fait 39 morts dont 15 étrangers.

Un climat inquiétant qui pèse sur le tourisme, lequel représente environ 5% du PIB. En France, les tour-opérateurs observent depuis plusieurs mois une dégringolade du nombre de clients. Selon le baromètre 2015-2016 du Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto), la Turquie a chuté de 73%, et quitté le top 10 des destinations moyen-courriers.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer