Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Transavia mise sur le Liban

| | | | | | | par
Hervé Kozar, le directeur général adjoint commercial (au centre) avec l'équipage.
Hervé Kozar, le directeur général adjoint commercial (au centre) avec l'équipage.
Hervé Kozar

Transavia a inauguré lundi 4 septembre, une liaison entre Paris et Beyrouth, une destination qui attire à nouveau les compagnies aériennes.

Transavia opère depuis hier trois liaisons par semaine entre Paris-Orly Sud et Beyrouth, en Boeing 737-800 de 189 sièges. Les départs de Paris ont lieu les lundis, mercredis et vendredis, à 6h40 pour une arrivée à 12h. Les vols retours partent de Beyrouth à 13h (arrivée à 16h45). Durée de vol : 04h20 depuis la France, 04h45 depuis le Liban.

Le nombre d’opérateurs entre Paris et Beyrouth a doublé cette année, passant de 2 à 4. Aigle Azur et Transavia sont venus concurrencer Air France et Middle East Airlines.

Beaucoup de nouveau chez Transavia

L’année 2017 est riche pour Transavia, qui a reçu 4 Boeing 737-800 portant à 29 le nombre d’avions dans sa flotte. Elle augmente ainsi de 14% son offre de sièges. La compagnie a également inauguré cette année Palma de Majorque (Espagne), Tivat (Monténégro) et Tanger (Maroc), au départ de Paris-Orly.

Une ligne vers Dakhla (Maroc) ouvrira le 28 octobre, et fin décembre elle lancera Agadir au départ de Nantes. En parallèle, la low cost ajoutera des fréquences vers l’Espagne, le Maroc, le Portugal et Israël.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer