Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Transavia et Air France se rapprochent

| | | | | | par
Franck Terner, DG d’Air France et Nathalie Stubler, PDG, de Transavia ont fêté les 10 ans de Transavia.
Franck Terner, DG d’Air France et Nathalie Stubler, PDG, de Transavia ont fêté les 10 ans de Transavia.

Pour ses 10 ans, Transavia ouvre le champ des possibles, comme le montre son rapprochement avec Air France. Une cohabitation destinée à mieux affronter une concurrence exacerbée.

"Air France a une grande ambition pour Transavia. Au sein du projet 'Trust Together', la compagnie est importante", a souligné Franck Terner, directeur général d’Air France.  Mais "il faut clarifier nos marques Air France, Hop! Air France, et définir la juxtaposition de ce que l'on appelle Air France aujourd'hui et ce que l'on appelle Transavia".

De là à dire qu’Air France va utiliser Transavia comme un véritable outil pour les vols en correspondance, comme c’est déjà le cas avec Level chez IAG, ou Ryanair pour Norwegian ? 

Un code share et un partage de miles

Peut-être un jour, mais pour l’instant, la synergie commence par un code share. Air France a apposé son code sur l'ensemble des soixante routes opérées uniquement par Transavia. "De cette manière, Air France ouvre davantage son portefeuille de destinations, et Transavia est encore un peu plus intégrée au groupe Air France-KLM", a indiqué Nathalie Stubler, la PDG de Transavia. Ce partage de codes se double d'une visibilité totale de Transavia sur le site internet d'Air France lors de la réservation.

Autre nouveauté, symbole de cette nouvelle volonté de travailler ensemble, depuis le 17 mai, les passagers de Transavia seront crédités de miles sur leur carte de fidélité Flying Blue. Enfin rappelons que les deux compagnies seront installées sous le même toit à Orly en 2019,  lors que les terminaux ouest et sud seront réunis.

Beaucoup de jeunes, un peu de business

"Transavia a sa place sur un segment de marché qui n'est pas seulement loisirs, mais qui peut aussi adresser un segment affaires. Il faut tirer le parti maximum de cette complémentarité des offres", a conclu Franck Terner.

Comme la plupart de ses concurrentes à bas coûts, Transavia France attire de plus en plus de clientèle affaires. Selon Hervé Kozar, le directeur général adjoint commercial, cette clientèle business représente en moyenne 12% sur le réseau.

Mais 40% de la clientèle est âgée de moins de 35 ans et les deux-tiers des ventes passent par le site internet de la compagnie. Transavia est de fait très appréciée de la génération millennials. Elle est la seule a avoir un service client sur WhatsApp et un voyageur sur 5 a acheté ses billets sur son smartphone.

Continuer d’investir

Transavia France veut conforter sa place de première compagnie low cost sur l’aéroport d’Orly, notamment grâce à l'élargissement de sa flotte. "La croissance va continuer, a expliqué ce mardi Nathalie Stubler. Avec la livraison d'un nouveau B737-800 le 31 mai, nous compterons cette année quatre avions supplémentaires en 2017, par rapport à l'an dernier. En 2020, nous en aurons 40", a-t-elle ajouté, sans préciser où ces avions seraient positionnés. En 2017, les capacités de Transavia France, mesurées en sièges kilomètres offerts, augmenteront de 17%. La hausse sera identique en 2018 et légèrement supérieure à 10% en 2019.

La compagnie a par ailleurs indiqué qu'elle serait à l'équilibre en 2016, et qu'elle conforterait ses bons résultats en 2017.

Le Portugal en haut du podium

Le Portugal représente le marché le plus important de la compagnie, suivi du Maroc et de l’Espagne. Cet été, il devrait ainsi y avoir 5 vols par jour entre Paris et Porto. Pour l’année de ses dix ans, Transavia France annonce également de nouvelles routes. Elle desservira ainsi Beyrouth (Liban) à partir du 4 septembre prochain, à raison de 3 fréquences par semaine. Lla compagnie avait déjà annoncé l’ouverture de Palma de Majorque (Espagne), Tivat au Monténégro, ou encore Tanger. Au total, l’offre augmentera de près de 14 % en 2017.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer