Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Thomas Pesquet : un road-trip en apesanteur

| | | | | par
Thomas Pesquet partage quotidiennement ses photos de la terre vue de l'espace sur les réseaux sociaux.
Thomas Pesquet partage quotidiennement ses photos de la terre vue de l'espace sur les réseaux sociaux.

Voilà plus de trois mois que Thomas Pesquet, ancien pilote Air France, a pris son ticket pour l’espace. Trois mois, aussi, qu’il nous fait profiter du voyage grâce à de spectaculaires photographies.

Sur son compte Twitter, Thomas Pesquet, déjà sacré "spationaute le plus cool de l’univers" partage son quotidien à bord de l’ISS avec quelque 385 000 followers. Une communauté qui grandit (presque) à la vitesse de la lumière et pour cause : ses incroyables photos de la Terre vue du ciel suscitent des "like" en rafale.

Car pendant qu’il se promène à 28 000 kilomètres heures, à 400 kilomètres au-dessus de nos têtes, Thomas Pesquet ne rate pas une miette du paysage, qu’il survole Paris la nuit, Acapulco, le Canada ou New Dheli. Depuis le début de sa mission, en novembre dernier, il a pris des centaines de photos, répertoriées sur cette carte par Wemap.

Pilote de ligne, ascendant agent de voyage

On le verrait bien agent de voyages, tant il a l’art de vanter, en moins de 140 signes, les atouts touristiques des villes qu’il photographie. Pour "son ambiance chaleureuse", direction Dublin. En quête d’une destination ensoleillée ? Thomas Pesquet recommande Acapulco. Le Kenya, lui, vaut le détour pour la diversité de ses paysages. Sa biographie le confirme : Thomas Pesquet aime les voyages, et ça se voit !

D’ailleurs ses affinités avec le tourisme ne s’arrêtent pas là. En témoignent les nombreuses photos d’aéroports vus de l’espace qu’il publie sur les réseaux sociaux. Une obsession qui n’a rien d’étonnant, finalement, lorsque l’on sait que Thomas Pesquet a été pilote de ligne sur A320, pour Air France.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un certain goût pour les étoiles

Le jeune spationaute a visiblement ses entrées, aussi, dans certains palaces parisiens. Ce sont en en effet les chefs Thierry Marx et Alain Ducasse, œuvrant respectivement au Mandarin Oriental et au Plaza Athénée, qui ont élaboré pour les recettes de certains des petits plats “bonus” embarqués à bord de l’ISS. La version gastronomique des recettes signées Thierry Marx sera d’ailleurs proposée tous les mardis soir du mois de mars au Sur Mesure, le restaurant du Mandarin Oriental.

Thomas Pesquet achèvera sa mission au mois de mai. D’ici là, c’est lui qui continue de régaler les internautes avec les photos d'un tour du monde pas comme les autres. Une promenade en apesanteur qui devrait donner à plus d'un internaute l'envie de partir explorer, les pieds bien sur terre, les plus beaux "spots" de la planète bleue.

 

Crédits des photos : Thomas Pesquet - ESA/NASA
 

 

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer