Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Risques : comment les voyageurs s’assurent-ils ?

| | | | par
En matière d'assurance, les voyageurs Français et leurs voisins européens n'ont pas tous le même comportement.
En matière d'assurance, les voyageurs Français et leurs voisins européens n'ont pas tous le même comportement.
©DR

Le dernier baromètre des vacances 2017 réalisé par Ipsos/Europe Assistance décrypte les comportements de souscription en matière de contrat d’assurance et d’assistance. Si les Français se montrent plutôt bons élèves, ils ont moins qu’ailleurs le réflexe de souscrire directement auprès des pros du voyage.

Ce n’est pas ce à quoi on préfère penser lorsque l'on boucle ses valises et pourtant, le sujet est essentiel. Dans son dernier baromètre des vacances 2017 réalisé en partenariat avec Ipsos, Europe Assistance fait un focus sur les pratiques en matière de souscription de contrats d’assurance et d’assistance lors des départs en vacances.

Au niveau européen, les voyageurs s’assurent en priorité contre un problème concernant leur domicile (66%), de santé (65%) ou une panne de véhicule (65%). Arrivent ensuite l’accident de transport, les risques d'agression ou la perte des effets personnels.

32% des voyageurs ne pensent pas à s’assurer

En zoomant sur la France, on constate que les voyageurs ont le réflexe de recourir à une assurance, avec des taux de couverture plutôt élevés pour chaque risque. Ils sont ainsi 87% à déclarer être couverts par un contrat d’assurance ou d’assistance pour leur domicile, 83% pour leur santé, 84% pour leurs bagages et 84% pour leur véhicule. A titre de comparaison, seulement 41% des Italiens sont couverts pour les risques liés à leur domicile, des Italiens qui affichent le plus petit taux de couverture sur de nombreux sujets.

Parmi ceux qui choisissent de se passer d’assurance, c’est tout simplement parce qu’il n’y pensent pas, dans 32% des cas, ou bien parce qu’ils jugent l’assurance trop chère (30% des réponses). D’autres estiment qu’ils ne voyagent pas assez souvent pour souscrire une assurance (24%), pas assez loin (22%) ou qu’ils courent peu de risques (23%).

L’exception française

En Europe, les voyageurs souscrivent généralement leur contrat d’assurance ou d’assistance directement auprès d’une compagnie (50%). 18% le font auprès de leur organisme de carte de crédit, 16% auprès d’un comparateur d’assurance, et 14% auprès d’une agence de voyages. Des agences qui s’en tirent mieux que les voyagistes en ligne, auprès de qui ne sont souscrits que 9% des contrats. 6% des sondés déclarent enfin s’assurer directement auprès du transporteur (compagnie aérienne ou ferroviaire) et 4% auprès de l’hôtel ou du loueur.

Les chiffres sont toutefois différents pour la France. Les Français sont en effet 72% à souscrire directement auprès d’une compagnie, seulement 7% auprès de l’agence de voyages, et 3% auprès du voyagiste en ligne.

Pour les voyageurs français comme pour leurs voisins européens enfin, les trois éléments les plus essentiels d’une assurance voyage sont la couverture médicale (pour 58% des Français vs 62% de tous les Européens), l’annulation du voyage (60% vs 53%), et le transport médical d’urgence (68% vs 51%).

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer