Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Référencement Selectour Afat : Fram passe à son tour en HT

| | | | | | | | par
Isabelle Cordier, directrice générale de Fram.
Isabelle Cordier, directrice générale de Fram.
© Alexandre Nestora

C'est le dernier coup de canif dans le contrat de référencement initial du réseau pour la période 2016-2018. Le groupe Fram était effectivement le dernier grand producteur généraliste avec un contrat "brut client", communément appelé TTC.

 

Fram/Plein Vent représentait l'ultime entreprise majeure du tour-operating avec un contrat de référencement reposant sur le très controversé "brut client". De nouvelles conditions de rémunération mettent fin à ce qui avait été négocié lors de la reprise et relance de l’entreprise par LBO France/Promovacances.

Jusqu'à 14% hors taxes

Depuis le 17 mai 2016, en date de réservation, les dossiers sont rétribués à hauteur de 14% HT pour les destinations "monde et Europe", 11% HT s'agissant des promotions, 9% HT sur les vols secs, et 7% HT sur les exclus web. Les surcharges carburant, frais de dossier, frais d’annulation et Fram’Assur sont commissionnés au taux de référence. A titre de comparaison, Nouvelles Frontières accorde 12% sur le coeur de sa production, Marmara et Jet tours 13%, Asia 15%.

"Nous sommes dans un partenariat équitable et équilibré", commente Isabelle Cordier. "C’est du bon sens de l’avoir fait évoluer ainsi", ajoute la patronne du TO Fram, qui veut définitivement motiver les agences du réseau volontaire : un incentive de 0,25% ou 0,50% est mis en place, et son premier palier s'appliquera si les ventes individuelles dépassent 21,56 millions d'euros en 2016.

Mieux que le contrat 2013-2015

"La majorité de nos partenaires sont désormais référencés sur une base HT"*, explique en préambule un courrier au adhérents rédigé par le DG du réseau Laurent Maucort, et sa directrice commerciale Valérie Laroche. C'est donc "dans une logique de compétitivité tarifaire" que le groupe Fram Plein-Vent intègre à son tour des "dispositions commerciales incluant notamment des taux HT et différenciés". Fin 2015, de nombreux producteurs redoutaient une inflation des prix consécutive à l'adoption de contrats en brut client, ce que reconnait aujourd'hui Selectour Afat à demi-mot.

Les conditions accordées par le groupe toulousain sont bonifiées par rapport à celles prévalant de 2013 à 2015, ajoute le réseau à l’hippocampe : l’Europe, les avant premières et les promotions bénéficient de 1% de commission supplémentaire. Dans la première mouture du contrat 2016-2018, Fram/Plein Vent accordait, sur la base client, un taux de 12% sur l’intégralité de la production, à l’exception des exclusivités web rémunérées à 7%.

*Les croisiéristes et les spécialistes de la France, moins impactés par la question des taxes, ont signé des contrats TTC (incluant la TVA). Le Club Med rémunère pour sa part seulement 7% TTC (et non en brut client) sur les prix brochure. Pour mémoire, le "brut client" correspond au montant réglé par le client.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer