Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Quand le voyage transcende les différences

| | | par
Ces cinq voyageurs ont entrepris un tour du monde, que raconte Victor (en haut à droite) dans son livre. Ils ont ensuite bouclé un tour de France pour animer 90 conférences dans des écoles et mairies.
Ces cinq voyageurs ont entrepris un tour du monde, que raconte Victor (en haut à droite) dans son livre. Ils ont ensuite bouclé un tour de France pour animer 90 conférences dans des écoles et mairies.

Un chrétien, un athée, un musulman, un agnostique et un juif peuvent-ils voyager ensemble ? Eh oui, et même pendant 10 mois autour du monde.

Samuel est catholique, Ismaël musulman, Ilan de confession juive, Josselin agnostique et Victor athée. Les cinq jeunes hommes ont décidé de parcourir la planète, de la Mosquée Bleue au mur des Lamentations, des bidonvilles du Kenya à la Maison Blanche.

Leur objectif : réaliser le premier tour universel "des initiatives interreligieuses", qu’ils veulent ensuite relayer. L’idée, c’est également de mieux comprendre le monde, mais aussi ses conflits, sans les filtres des conversations, de la littérature, des médias.

Un very good trip

Le projet baptisé Interfaith Tour est réalisé de juillet 2013 à juin 2014. Il prend une résonance particulière après une année 2015 ponctuée d’attentats, notamment ceux de Paris. Dix mois pendant lesquels, au hasard des rencontres, les cinq amis qui n'ont pas tout à fait terminé leurs études sont souvent hébergés gratuitement. "Cette expérience d’une incroyable richesse a changé ma vie et ma propre vision du monde", explique Victor (Grezes) dans son livre "Je suis athée, croyez-moi"* publié en février 2016.

Ce very good trip commence par une étape hautement symbolique : Israël, carrefour historique des religions. Un point de départ délicat, puisqu’Ismaël subit alors un interrogatoire pendant de longues heures, mais rejoint finalement ses compagnons de voyage sans encombre. Puis, l'équipe poursuit sa route dans 16 pays d’Europe, d’Amsterdam à Kravice en Bosnie-Herzégovine.

Rencontre improbable avec le Pape

L’Italie constitue un autre temps fort de l'odyssée sur cinq continents. Les jeunes hommes sont invités à dormir sur des matelas... dans les fastueux appartements du Vatican. Et surtout, ils ont l'opportunité de saluer le pape, ce qui n'était pas prévu. "Rencontrer le Pape François et s’adresser à lui pendant une petite dizaine de minutes est un privilège rare, surtout pour un athée", écrit Victor Grezes.

Son livre est un hymne à la bienveillance, à l’ouverture aux autres, si différents soient-ils. Et bien sûr aux voyages, qui permettent la découverte culturelle à travers, notamment, la diversité religieuse. Une philosophie de vie, sans doute héritée de son éducation. Enfant et adolescent, l’auteur a partagé son repas avec des étudiants venus de différents pays étrangers, accueillis par ses parents dans le cadre d’un programme d’échanges. "Si tout voyage est une rencontre, je découvre pour ma part que toute rencontre est un voyage", explique-t-il dans les premières pages de son récit.

* publié aux Éditions de l'Atelier, février 2016.

Voici le tour du monde des 5 jeunes hommes, réalisé via l'association Coexister dont ils sont membres. Pour favoriser le vivre ensemble, une nouvelle équipe, "InterFaith Tour 2", effectue actuellement un second tour du monde. Victor Grezes vient pour sa part de créer une entreprise, Convivencia Conseil, qui veut favoriser la laïcité dans le monde du travail.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer