Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

On a testé Star Tours 2 à Disneyland Paris

| | | | | | | | | par
Star Tours 2 : l'Aventure continue propose 70 voyages différents dans l'univers Star Wars.
Star Tours 2 : l'Aventure continue propose 70 voyages différents dans l'univers Star Wars.
© Disneyland Resort Paris

La rédaction de L’Echo touristique s’est envolée pour une galaxie lointaine, très lointaine… C'était à l’occasion du 25ème anniversaire de Disneyland Resort Paris.

Avec un grand soleil qui inonde la zone rénovée qui accueille Star Tours 2 : l’Aventure continue, les conditions de vol sont optimales pour essayer la nouvelle attraction de Disneyland Resort Paris. Les fans de la première version reconnaîtront aisément les lieux, remis à neuf et modernisés. La salle d’embarquement, animée par C-3PO, est toujours en ébullition, et les robots réparateurs continuent de perdre en productivité en interpellant les visiteurs.

C’est à l’entrée du Starspeeder 3000, ce vaisseau spatial opéré par la compagnie Star Tours, que le lifting de l’attraction prend tout son sens. La nouveauté, ce sont évidemment ces lunettes 3D, qui permettent de participer à l’une des 70 aventures proposées par l’attraction dans l’univers de Star Wars.

Piloté par C-3PO, le vaisseau est systématiquement intercepté par Dark Vador et ses sbires, à la recherche d’un espion, qui pourrait bien être l’un des passagers à bord…

Excursions sur la planète de Chewbacca

C’est là que commence l’aventure. Pour éviter les sabres-lasers de l’Empire, C-3PO lance le vaisseau à vitesse-lumière, et le fait atterrir sur la planète glacée Hoth, les forêts tropicales de Kashyyyk, terre de naissance de Chewbacca, ou encore participer aux célèbres courses qui ont lieu dans le désert  de Tatooine. Les fans de la saga seront comblés, puisque dans chaque aventure, on croise l’un des héros des films.

Le lifting de Star Tours est donc réussi. La magie opère toujours : les fans de la première heure y retrouvent leurs paysages favoris, et les plus jeunes, qui s’initient progressivement à l’univers, la touche d’humour et de fantaisie propre à Star Wars. Le simulateur a surtout bénéficié d’un gros dépoussiérage, permettant le renouvellement de technologies vieillissantes et apportant beaucoup plus de fluidité au parcours. Les multiples combinaisons possibles laissent envisager un renouvellement quasiment infini de l’attraction.

Pièce maitresse du 25ème anniversaire de Disneyland Paris, Star Tours 2 : l’Aventure continue est accompagnée d’un lot de nouveautés : nouveaux spectacles, nouvelle parade, Disney Illumination, le nouveau show pyrotechnique nocturne, … Plus d’informations.

1 réaction

winux | 05/04/2017 - 10H58

J'ai pu la tester et je confirme, l’immersion dans l'univers galactique se fait dès l'entrée et la 3D très bien faite est parfaitement synchronisée avec les mouvements.

Deux petites précisions sur l'article, il s'agit d'un star speeder 1000, et non 3000 comme dans la version précédente de l'attraction.

Et le début ne commence pas systématiquement avec dark vador, c'est l'une des nombreuses variations possibles dans notre voyage mouvementé ;)

Signaler un abus |  CITER

Réagissez à cet article

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer