Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Nos 4 coups de coeur

| par

J’irai dormir à l’aéroport

Triste, gris et perdu quelque part entre une station de RER et le terminal d’où décolle son vol : voilà l’idée que l’on se fait généralement d’un hôtel d’aéroport. Mais ça, c’était avant. Depuis qu’il s’est posé à quelques minutes de Paris-CDG, le Nomad Hotel s’emploie à faire bouger les lignes. Avec ce concept « à la carte », le voyageur décide de (presque) tout. Se passer de la climatisation ou opter pour une consommation réduite d’eau, c’est faire un geste pour la planète… et économiser quelques euros : ici on choisit même le prix. Les chambres font penser à des cabines de bateau futuristes. Pas très grandes, certes, mais confortables et optimisées grâce à un aménagement ingénieux. Et high-tech : tout se commande sur tablette. Qu’on se rassure : on n’y entend pas un avion voler. Tout-enun, le lobby/bar/restaurant/business corner ne désemplit pas. Nomad Hotels a déjà gagné un pari : faire oublier qu’il s’agit d’un hôtel d’aéroport. On s’y attarderait bien… si on n’avait pas un avion à prendre.

Le « bujo » trace la route

Il n’est pas très web 2.0 et pourtant c’est un phénomène sur les réseaux sociaux ! Un peu comme une appli, il vous aide à faire votre check-list avant de partir et enregistrer les lieux que vous voulez visiter. Hyper précis et sur mesure. Comme avec un smartphone, on peut y consigner les meilleurs moments du périple, photos à l’appui, et les partager : beau et pratique. Oui mais… le Bullet Journal (« bujo » pour les intimes) est un carnet de papier. Cet agenda à personnaliser, que l’on soit minimaliste ou très créatif, existe désormais en version voyage. Le principe : laisser libre cours à son imagination pour organiser et illustrer son carnet en piochant, pourquoi pas, l’inspiration sur les réseaux sociaux. De nombreux accros au « bujo » y publient leur chef d’oeuvre. Le « bujo » de voyage, un premier pas vers la digital détox ? Bullet Time Voyage, éditions du Chêne, 9,90 €.

El Gouna surfe sur les sports nautiques

« En égypte, le seul secteur touristique qui n’a jamais été impacté par la crise, c’est celui des sports nautiques », affirmait début juillet Richard Soubielle, le vice-président des Entreprises du Voyage. Et à voir la centaine de voiles de kitesurf virevolter le long des plages de la mer Rouge, on se dit qu’il a bien raison. La ville d’El Gouna, le long de la mer Rouge, est même devenue en moins de dix ans la Mecque des kitesurfers qui viennent du monde entier pour profiter de ses conditions extraordinaires de glisse. Il y a du vent toute l’année, l’eau y est turquoise, les débutants peuvent commencer au milieu d’un lagon superbe et l’eau est à 25° minimum. L’endroit rêvé pour apprendre. D’ailleurs, les hôtels ne s’y trompent pas. La majorité d’entre eux s’est attachée les services d’une des sept stations de kitesurf de la ville. « El Gouna, c’est l’endroit idéal pour allier farniente et sports nautiques comme le kitesurf mais aussi le catamaran, le kayak et bien sûr la plongée », explique Pierre, un Breton venu enseigner la discipline en égypte.

Le Cirque du Soleil s’élance au Club Med

Qui n’a pas rêvé devant les spectacles du Cirque du Soleil ou n’a jamais imaginé réaliser une acrobatie périlleuse, suspendu à un trapèze à plusieurs mètres du sol ? Désormais, les Gentils Membres (GM) du Club Med d’Opio, en Provence, peuvent vivre leurs rêves circassiens avec Creactive, un nouvel espace de 3 000 m2 inauguré en juin et totalement dédié à la pratique des arts du cirque. Encadrés par des artistes du Cirque du Soleil – qui deviennent au Club des Gentils Circassiens (GC) –, enfants et adultes pratiquent l’une des 30 activités artistiques ou sportives proposées dans le cadre de la formule tout-inclus, au sein d’une structure imposante et colorée spécialement construite pour l’occasion. Déjà proposé dans le club de Punta Cana depuis juin 2015, Creactive By Cirque du Soleil séduit les familles et devrait s’exporter dans d’autres villages du Club Med.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer