Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

article privilège

Norme NDC : quel avenir pour les agences et les GDS ?

| | | | | | | Le 01 septembre 2017 à 00h 00 par Clément Peltier

Avec les frais GDS instaurés par Lufthansa, imitée par d’autres compagnies, la norme NDC* cherche sa voie dans l’industrie. Les agences, elles, s’interrogent, et redoutent qu’Air France suive le mouvement.

Extrait de 678 caractères : Septembre 2015, coup de tonnerre dans le monde de la distribution aérienne : Lufthansa décide de surtaxer les segments réservés via des GDS. à l’époque, nombre de pros espèrent qu’il s’agit d’un fait isolé, que la compagnie va rétropédaler. Les agences ne s’imaginent pas devoir se connecter aux inventaires compagnie par compagnie, comme ce fut le cas avant les GDS. Pourtant en 2017, trois autres compagnies ont déjà emboîté le pas au groupe allemand. Au début de l’été, American Airlines a même annoncé un programme pour encourager financièrement les agents à adopter une connexion NDC (New Distribution Capability). C’est cette norme...

La suite de cet article est réservé aux abonnés de Mon Echo

Vous avez déjà un compte ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné à L’Echo Touristique ?
Découvrez sans plus attendre notre nouvelle formule

Le magazine + version numérique en ligne + la newsletter quotidienne abonnés
+ le web abonnés
Un système d’information complet pour savoir, comprendre
et décider sur tous les segments du voyage : loisir, tourisme et MICE

Je M'abonne

Identifiants oubliés ? Cliquez ici