Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Nicolas Brumelot : 16 marathons en 2017

| | | | | |
Après 12 marathons en 2016, Nicolas Brumelot compte en parcourir 16 cette année.
Après 12 marathons en 2016, Nicolas Brumelot compte en parcourir 16 cette année.

Nicolas Brumelot, le patron de MisterFly, nous dévoile son défi 2017 en faveur d'Imagine For Margo.

L’engagement n’a de réelle portée que s’il s’inscrit dans la durée. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que mon défi en faveur d’Imagine For Margo se prolonge en 2017, et comprendra …16 marathons : #12mois16marathons. Le défi global devient #24mois28marathons.

Mon défi, qui débute dès cette semaine, m’amènera successivement à Dubaï, Barcelone, Rome, Paris, Hambourg, Stockholm, Caen, Oslo, Berlin, Jersey, Amsterdam, Dublin, New York, Valence, Florence, et Malaga.

Le début du défi et aussi la nouvelle année est l’occasion de faire appel à votre générosité : apporter quelques euros, ça peut aider à sauver la vie d’enfants et leur permettre un jour d’aller découvrir ce monde qui est le nôtre. Vous pouvez joindre l’utile à l’agréable et bénéficier d’une réduction fiscale de 66%. Voici le lien pour faire un don, c'est facile, rapide, 100% sécurisé, et vous pouvez immédiatement télécharger votre reçu fiscal : http://www.alvarum.com/nicolasbrumelot3

3256 kilomètres parcourus

Douze mois, douze villes, douze marathons : l’année 2016 a été bien remplie et chargée en émotions !  J’ai parcouru trois mille deux cent cinquante-six kilomètres (l’équivalent de la distance qui sépare Paris et Antalya en Turquie) en consommant cinq paires de running ; couru douze marathons en un temps moyen de 3h36 soit à une vitesse moyenne de 11,7 KM/H ; passé l’équivalent de 296 heures ou douze jours sur le bitume...

On me demande souvent quels sont mes meilleurs et moins bons souvenirs. Barcelone et Oslo ont été mes courses préférées pour le parcours, l’ambiance et l’organisation. J’ai eu un coup de cœur particulier pour Amsterdam avec l’arrivée dans le stade olympique et la dimension humaine de cette étape partagée avec deux collègues de MisterFly. Et je n’ai pas à proprement parlé de mauvais souvenirs. Malgré le challenge que représente chaque marathon, j’ai ressenti beaucoup de satisfaction et d’émotion en franchissant chacune des douze lignes d’arrivées. J’ai été porté pendant chacune des épreuves par ces enfants malades qui se battent avec une énergie, un optimisme et une volonté qui force mon profond respect et mon admiration.

Je retiendrai de ce défi que nos principaux freins sont avant tout ceux que l’on que l’on s’impose ou derrière lesquels on se cache, par manque de volonté, d’investissement, de confort. Pour avoir couru plusieurs marathons aux Etats Unis, nous n’avons pas (encore) développé la culture anglo-saxonne des "charities", cet engagement qui n’est pas centré uniquement sur soi, pour l’accomplissement d’un objectif très individuel (chrono par exemple), mais tourné vers un objectif collectif et sociétal (#Run4aReason).

Je remercie bien sincèrement les 130 donateurs, confrères, amis, relations, famille et anonymes, pour les 36.076 € collectés en faveur d’Imagine For Margo. Au global, avec mes partenaires, l’ensemble des actions a ainsi permis de collecter plus de 70.000 € ! Un immense merci à tous pour vos contributions, vos initiatives, votre générosité et votre soutien à Imagine For Margo.

Très belle et heureuse année 2017 #GoRunWin #12mois16marathons #runforareason

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer