Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Nemea va créer des auberges de jeunesse

| | | | par
Nemea possède actuellement trois marques de résidences de loisirs, affaires et pour les étudiants.
Nemea possède actuellement trois marques de résidences de loisirs, affaires et pour les étudiants.
©DR

Le discret groupe de résidences de tourisme veut accélérer son développement en s’ouvrant à de nouveaux marchés, avec l'ambition de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2020.

Nemea ne manque pas de projets. A la tête de 37 résidences de tourisme, le groupe entend bien poursuivre une stratégie de diversification, initiée dès 2005 avec Nemea Appart’Hotel et plus récemment avec Nemea Appart’Etud, en 2012.

"Le tourisme, c’est le métier le plus difficile, explique Pascal Recorbet, le fondateur du groupe. Chaque semaine, il faut remplir, avec les aléas de la météo, des modes… C’est pour ça qu’il faut se développer sur de nouveaux marchés".

Première ouverture à Bruxelles

Après les résidences pour les voyageurs d’affaires et les étudiants, Nemea cible cette fois les résidences senior pour personnes âgées autonomes, et, dans le tourisme, les auberges jeunesse. 

Son objectif : cibler les voyageurs de 18/35 ans, dont les besoins ne sont pas suffisamment pris en compte sur le marché, estime Pascal Recorbet, avec un produit mixte pouvant séduire les jeunes, les familles et aussi la clientèle affaires. "Pour répondre à leur façon de voyager, les résidences seront dotées de lieux festifs (bar, restaurant..), les services en sus seront payants pour proposer un tarif de base accessible à tous", explique le groupe.

Les auberges Nemea se développeront ainsi sur le modèle des "hostels", en vogue actuellement, portés par de nouveaux acteurs du secteur mais aussi par des poids lourds comme AccorHotels, qui vient d’ouvrir son premier "Jo&Joe". Deux projets sont actuellement identifiés, à Paris et Bruxelles, pour une ouverture d’ici 2020.

Trois ans  pour doubler le chiffre d'affaires

Parallèlement, le groupe continue d’étoffer son carnet d’adresses, en mettant l'accent pour les années à venir sur les résidences étudiantes et les résidences affaires.

En septembre prochain, Nemea ouvrira ainsi un Nemea Appart’Hotel à Mérignac (33). L’ouverture d’une résidence de tourisme est également prévue cette année à Mimizan, nouvel exemple de la stratégie de montée en gamme de Nemea. "Aujourd’hui, toutes nos ouvertures sont en quatre étoiles", souligne Pascal Recorbet.

Autant de projets qui viendront soutenir les fortes ambitions du groupe. "Certains projets sont signés, d’autres sont en cours de construction, détaille Pascal Recorbet. En 2020, nous allons faire passer notre chiffre d’affaires de 47 à 80 millions d’euros".

Sur l’année 2016, Nemea a déjà enregistré une hausse de 20% de son chiffre d’affaires, actuellement porté à 70% par l’activité résidence de tourisme.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer