Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Les grandes ambitions du jardin d’Acclimatation

| | | | | | | | par
17 nouveaux manèges s'ajouteront aux 33 existants.
17 nouveaux manèges s'ajouteront aux 33 existants.
©DR

60 millions d’euros vont être investis pour transformer le parcs de loisirs de l’Ouest parisien. Le projet est piloté notamment par les deux concessionnaires du site, le groupe LVMH et la Compagnie des Alpes.  

Le Puy du Fou et le parc Astérix auraient-ils du souci à se faire ? Les deux parcs, qui se disputent régulièrement la deuxième place sur le podium des parcs de loisirs français, pourraient en tout cas voir arriver un nouveau concurrent.

Le Jardin d’Acclimatation de Paris vient en effet de lancer un plan de transformation à hauteur de 60 millions d’euros. Avec un objectif de taille : devenir le 2e parc d’attractions de l’Hexagone, derrière Disneyland, en attirant 3 millions de visiteurs d’ici 2025.

17 nouveaux manèges

A la tête de ce projet d’envergure, la Ville de Paris, propriétaire du Jardin d’Acclimatation, mais aussi ses deux concessionnaires, le groupe LVMH et la Compagnie des Alpes, déjà aux commandes du Parc Astérix et du Futuroscope.

"Le jardin d'acclimatation doit devenir à la fois un parc d'attractions et un parc naturel", a expliqué Marc-Antoine Jamet, secrétaire général du groupe LVMH et PDG du jardin d'Acclimatation depuis 2004. "C'est pourquoi 33 millions d'euros seront adressés pour l'embellissement des paysages et 27 millions d'euros pour rénover les manèges et en construire de nouveaux", a-t-il poursuivi, convaincu que le Jardin d'Acclimatation est "le Hyde Park ou le Central Park parisien". 17 nouveaux manèges viendront ainsi s’ajouter aux 33 existants.

Un univers "Steampunk"

"Avant le parc était sans thème, dorénavant tous les manèges appartiendront au style rétro-futuriste du Steampunk, c'est-à-dire l'univers d'Harry Potter ou du Seigneur des Anneaux", ajoute Delphine Pons, de la Compagnie des Alpes.  

"Nous souhaitons dédensifier le village des manèges pour que ce soit une expérience calme, ludique, sereine et en pleine nature pour les enfants et les parents", détaille Marc-Antoine Jamet.

Inauguré en 1860, le Jardin d’Acclimatation a attiré en moyenne deux millions de visiteurs annuels ces deux dernières années. Sa fréquentation a progressé depuis l’ouverture de la Fondation Vuitton (LVMH) voisine, en 2014. Le site restera ouvert pendant les travaux, qui dureront jusqu’en mai 2018.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer