Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Les Français reprennent le chemin des vacances et des agences

| | | | | | | par
Les réservations en agence repartent à la hausse pour l'été 2017.
Les réservations en agence repartent à la hausse pour l'été 2017.
© Fotolia

Bonne nouvelle pour les distributeurs : les ventes de séjours à l'étranger affichent une croissance soutenue, selon le baromètre publié par Les Entreprises du Voyage/Orchestra/Gestour.

Sur la période janvier-avril, le baromètre des Entreprises du Voyage pointe une hausse de 12% des séjours dans les destinations long-courriers, et de 3% dans celles de l’Europe et du bassin méditerranéen. La France, elle, affiche un net recul (-10%), peut être imputable au manque de neige dans les domaines skiables jusqu’à la mi-saison.

Tous pays confondus, ce sont surtout les tendances de réservation pour l’été 2017 qui traduisent un réel dynamisme dans l’industrie.

Pays du Maghreb : des signaux encourageants

En effet, sur le printemps et l’été 2017, les réservations vers l’étranger sont en forte hausse : +15% pour les pays moyen-courriers et +25% pour les destinations plus lointaines. La France affiche une certaine stabilité (-1%). L’Espagne, la Grèce, l’Italie et le Portugal, qui profitent depuis plusieurs saisons du contexte géopolitique en Méditerranée, restent les destinations proches préférées des Français. Bien que basée sur des volumes encore faibles, la reprise de la Tunisie, du Maroc et de l’Egypte est constatée (avec un doublement des réservations), tout comme le regain d’intérêt pour la Croatie.

A l’échelle des destinations long-courriers, on retrouve certaines destinations incontournables pour le marché français : les Etats-Unis, la République dominicaine, la Thaïlande, l’île Maurice, le Canada, Cuba ou encore l’archipel du Cap-Vert.

La billetterie aérienne et ferroviaire au top

L’embellie des départs en vacances est accompagnée par une progression de 11,35% des émissions de billets d’avion émis en France par les agences de voyages au premier trimestre (6 430 000). Une aussi forte progression sur un trimestre complet n’avait jamais été mesurée au 21ème siècle.

Les données indiquées sont en nombre de passagers et les évolutions en rapport à la même période de 2016. Les données sont issues du baromètre réalisé par Les Entreprises du Voyage, en partenariat avec Orchestra et Gestour pour les "vacances". Les émissions de billets d’avion proviennent des états des ventes de IATA France.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer