Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Leboncoin.fr concurrence les sites de voyages (Publié le 31 janvier 2013)

| | | | | | | | | par
Antoine Jouteau, directeur marketing et commercial du site Leboncoin.fr.
Antoine Jouteau, directeur marketing et commercial du site Leboncoin.fr.
© D.Bardoux/leboncoin.fr.

  Le portail de ventes entre particuliers est une corne d'abondance en termes de locations de vacances en France. Mais son taux de conversion reste un mystère.

"Nous sommes le leader de la location de vacances entre particuliers, devant Abritel, en nombre d’annonces", lance Antoine Jouteau, directeur marketing et commercial de Leboncoin.fr. Soit 110 145 locations de vacances en date d’hier, contre 78 161 en France chez son concurrent. C’est toutefois une goutte d’eau dans l’océan de biens du site, qui rassemble 21 millions d’annonces.

Au niveau de l’audience globale, Leboncoin.fr se positionne au neuvième rang national. En novembre, il a enregistré 17,5 millions de visiteurs uniques, dont 1,2 million pour la seule section réservée aux locations saisonnières. A titre de comparaison, eBay affiche 9,7 millions de visiteurs uniques.

Reste à savoir quel est le taux de conversion. Sans surprise, Antoine Jouteau ne donne aucune information en la matière. "Le site, qui vit du bouche à oreille, est connu pour son efficacité", se contente-t-il de dire. Pourtant, Leboncoin.fr est rustique, à l’image des sites de toute première génération.

Pas d’avis voyageurs

C’est un modèle de simplicité, voire de simplisme. Afin d’améliorer sa plastique, il a ajouté un pack payant : pour 75€, les annonces sont maintenues 6 mois (au lieu de deux), modifiables à souhait, rehaussées de 10 photos au total, et remontées en tête de liste. "Cette offre est venue en réponse à la demande des utilisateurs". Un calendrier des disponibilités complète le tout.

Les annonces restent sobres, autrement moins vendeuses que sur des sites attaquant le même segment.

Leboncoin.fr se refuse aussi de publier des avis de voyageurs, qui optimisent pourtant le taux de conversion. "Ce n’est pas notre ADN. Nous voulons laisser la chance aux loueurs d’être mauvais une semaine, puis bons la suivante".

Le moteur de recherche est aussi austère que basique, avec un nombre réduit de critères comme le code postal, les dates, la fourchette de prix, la présence ou non d'une piscine. L'avantage, c'est sa rapide prise en main par tout quidam, même un internaute non averti !

Le dev’ sur la mobilité

Leboncoin.fr a lancé une application, disponible sur iPhone puis sur Android, qui totalise entre 3 et 4 millions de téléchargements. "Nous la ferons évoluer comme notre site web. Nous allons ajouter le calendrier et le moteur de recherche multicritères".

Le portail envisage aussi d’intégrer de la cartographie, afin de positionner les biens sur un littoral ou dans un pays. Ce serait alors un levier supplémentaire pour mieux monétiser l’audience. La publicité reste le socle du modèle économique de l’entreprise, qui a créé sa propre régie publicitaire en mars 2012.

 

Voici un exemple d'annonce payante :

Au niveau de l'audience, Leboncoin.fr est le neuvième site en France :

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cet article sur Wikio envoyer à un ami

6 réactions

IntoCom | 01/02/2013 - 16H05

LeBonCoin est en effet un très crédible concurrent des "sites de location de vacances", mais pas des "sites de voyages". La plupart de ces locations sont celles de non-profesionnels ayant une connaissance limitée du web et qui cherchent à mettre en ligne leur bien vite et bien.



Les voyageurs quant à eux sont de plus en plus en recherche d'infos pertinente d'avis qu'ils prennent en compte dans leur choix de destination et d'hébergement. LeBonCoin ne peut apporter ce plus (en tous cas pour l'instant) alors que les sites concurrents (Abritel etc.) misent à 100% dans le développement des avis, l'amélioration des annonces, l'ergonomie et la plastique du site.

Signaler un abus |  CITER

La mouche du coche | 01/02/2013 - 11H23

L'échos se réveille mais il n'y a là rien de nouveau !!!! Et la réservation n'est vraiment pas difficile !!! Quant à se prévenir d'une éventuelle escroquerie (rare par ailleurs), il suffit au client de prendre quelques précautions...

Pour la location saisonnière, pap.fr a également fait ses preuves.

Il est tant pour les agences et le TO de se mettre à la page et de proposer aux consommateurs une vraie valeur ajouter ie des produits qu'ils ne peuvent pas trouver par eux-même sur internet !!!

Signaler un abus |  CITER

Aurélien ANTOINE | 01/02/2013 - 10H11

En effet, il ne faut pas les sous-estimer me semble-t-il... Peut-être les gens fuient-ils aussi les artifices du webmarketing et cherchent un contact avec des vrais gens ?



Néanmoins, je note que l'augmentation de trafic ne se fait pas en marge du site de petite annonces mais bien sur la rubrique vacances du site. En témoignent les stats de requêtes sur Google : http://www.google.fr/trends/explore#q=le%20bon%20coin%20vacances&cmpt=q



Aurélien, France Montagnes

Signaler un abus |  CITER

Phil | 31/01/2013 - 17H43

Tout à fait d'accord avec Yariv !

Chaque été des vacanciers pensent trouver le Bon plan sur Leboncoin et se retrouvent dans une location qui n'existe pas. Leboncoin ne peut vérifier l’authenticité des annonces qu'il diffuse.

Personnellement je n'aime pas jouer à la roulette russe quand je pars en vacances.

Pour partir dans une location en toute tranquillité (garantie par un agent de voyage), je vous conseille LOCASUN , voir DECLICFRANCE.

Philippe MAUJEAN

Directeur de Locasun

Signaler un abus |  CITER

flyersweb | 31/01/2013 - 14H31

Attention a ne pas les sous estimer comme eBay l'a fait dans le passé... Le modèle gratuit avec options (freemium) versus Abritel-Homelidays-Homeaway et leurs frais de plus en plus élevés est viable et d'autant plus attractif pour les propriétaires avec leur 17 M de UU.

Signaler un abus |  CITER

yariv abehsera | 31/01/2013 - 09H03

Leboncoin.fr concurrence les sites de voyages.

ABSOLUMENT PAS, au contraire il va renforcer les sites de voyages et les agences de voyages...

Je vous invite a regarder de pret le site web et essayer d'y comprendre quelque chose pour réserver. Bienvenue au souk !

De plus, au niveau de la qualité des produits et des locations le client n'a aucune garantie et si le séjour ne se passe pas bien alors GOOD LUCK !

Oui il existe un vrai marché pour le C2C, mais les agents de voyages, les TO doivent regarder cela avec distance. Car la vraie solution sera le conseil et la recommandation. Leboncoin.fr n'a de vertue que la déflation

yariv abehsera

president de locatour

Signaler un abus |  CITER

Réagissez à cet article

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer