Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Le web-to-store, meilleure arme Internet des enseignes traditionnelles ? (17 janvier 2013)

| par
80% des consommateurs utilisent internet pour trouver un magasin près de chez eux.
80% des consommateurs utilisent internet pour trouver un magasin près de chez eux.
© J.-M. FOUJOLS/AGENCEIMAGES

Une étude présentée par Bonial et l’Ifop rappelle qu’avant de faire leurs achats en points de vente physiques, les consommateurs se renseignent souvent sur Internet. Une tendance que les enseignes traditionnelles ne devraient pas oublier à l’heure d’investir sur le web.

Les enseignes traditionnelles n’ont pas perdu la guerre contre les pure players. Selon une étude présentée hier, réalisée par l’institut Ifop pour le compte de Bonial, spécialisé dans l’édition en ligne de catalogues de magasins, 76% des Français préfèrent toujours effectuer leurs achats auprès d’une enseigne traditionnelle (sur un point de ventes physique ou via le site marchand de la marque) plutôt que sur le site d’un pure player.

Certes, montre l’enquête, les acteurs 100% Internet ne sont plus marginaux, et ils ont réussi à installer une image de performance sur un certain nombre de critères : la grande majorité des sondés considèrent ainsi qu’ils sont les "moins chers", qu’ils ont "le plus de stocks" et qu’ils sont "les plus pratiques".

A l’inverse, les enseignes traditionnelles sont décrites comme "les plus dignes de confiance" ou offrant "le meilleur accompagnement". En outre, face à la concurrence des pure players qui ont érodé la fidélité des consommateurs, leur stratégie de développement de sites marchands a plutôt bien fonctionné : 26% des sondés achètent au moins une fois par mois sur le site d’une enseigne dont ils ont l’habitude de fréquenter le magasin physique, soit à peu près autant que les 29% qui achètent au moins une fois par mois sur le site d’un pure player.

Draguer sur le net, conclure en magasin

Mais l’enquête veut montrer que le web peut aussi soutenir l’activité en points de vente physique : une grande majorité des personnes interrogées affirme ainsi avoir déjà utilisé Internet ou leur smartphone pour "savoir si un magasin existe près de chez eux" (80%), "consulter les horaires d’ouverture" (78%), "affiner une intention d’achat" (76%) ou "consulter le catalogue d’une enseigne" (74%).

Pour Matthias Berahya-Lazarus, président de Bonial-France, ces résultats prouvent donc que les enseignes traditionnelles ne doivent pas oublier d’investir aussi dans les outils de "web-to-store", destinés à fournir de l’information au consommateur avant son passage en magasin, voire à l’attirer dans un point de vente physique. Autant d’outils dont Bonial est justement le spécialiste…

Dans le secteur du tourisme, la société met notamment en ligne les brochures de quelques TO et agences de voyages, en s’appuyant sur un système de géolocalisation qui permet au consommateur de consulter les produits et offres commercialisés par les points de vente les plus proches de sa position.

 

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer