Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Le tourisme menacé par l’excès de taxes

| par
Le World Travel Market se tient à Londres jusqu'au 8 novembre.
Le World Travel Market se tient à Londres jusqu'au 8 novembre.

  Un rapport présenté hier en ouverture du World Travel Market, à Londres, décrit l’alourdissement de la fiscalité dans plusieurs pays du monde comme le plus grand danger du moment pour l’industrie touristique.

Le tourisme mondial risque-t-il de se trouver écrasé par les taxes ? C’est en tous cas la menace que pointe le rapport 2012 du World Travel Market (WTM), présenté hier lors de l’ouverture du salon, qui se tient à Londres jusqu’à jeudi.

D’après cette étude, réalisée auprès de 1310 professionnels du secteur, l’alourdissement actuel de la fiscalité qui touche l’industrie touristique dans de nombreux pays, en quête de nouvelles recettes pour combler leurs déficits, constituerait la plus grande menace pour le secteur. C’est l’avis de 60% des répondants, qui font notamment référence à la hausse des taxes aériennes, de certains impôts locaux ou des taxes sur les hébergements.

Seuls 34% considèrent que le plus grand sujet d’inquiétude est le coût et la difficulté d’obtention d’un visa, quand  7% placent en tête des menaces d’autres éléments, comme la crise économique, les taux de change ou les problèmes d’instabilité politique.

Des taxes dont le tourisme ne profitera pas ?

"La taxation est clairement le plus grand sujet de préoccupation de l’industrie touristique, a estimé Fiona Jeffery, la directrice générale du salon. Au cours de l’année passée, nous avons vu plusieurs taxes augmenter […] et d’autres être introduites dans le secteur du tourisme".

La majorité des personnes interrogées estiment en outre que le surplus de taxes ne profitera pas en priorité à l’industrie touristique. Seulement 30% d’entre eux s’attendent à ce que la totalité ou la majorité de ces revenus supplémentaires soient dépensés sous forme d’investissements publics pour le secteur.

Les sondés ne sont pas plus optimistes concernant 2013, puisque la très grande majorité d’entre eux escomptent la création de nouvelles taxes l’année prochaine.

 

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cet article sur Wikio envoyer à un ami

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer