Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Le tourisme en ligne croît deux fois plus vite que le marché

| | | | par
Le tourisme en ligne croît deux fois plus vite que le marché
Le tourisme en ligne croît deux fois plus vite que le marché

D’après une étude du cabinet PhoCusWright, les ventes de voyages en ligne en France ont progressé de 12% en 2011. Le online représente 35% de l’activité globale.


La septième édition de l’enquête "French online travel overview" du cabinet PhoCusWright dévoile que les ventes de voyages en ligne en France ont progressé de 12% en 2011 par rapport à l’an dernier. Elles représenteraient 15,8 milliards d’euros de volume d'affaires, dont 6,5 milliards par le biais des agences en ligne (Opodo, Expedia, etc.) et 9,3Mds€ via les sites Internet des fournisseurs (transporteurs aériens et ferroviaires, TO, hôteliers…). L’an dernier, le total des ventes en ligne avait atteint 14,1 milliards, ce qui correspondait déjà à une progression de 15% par rapport à 2009.
 
Dans le même temps, l’ensemble des ventes de voyages en France, tous canaux confondus,  n’ont progressé que de 6% entre 2010 et 2011, après une hausse de 7% entre 2009 et 2010, soit une croissance deux fois moins rapide que celle du online. Au total, les ventes de voyages ont atteint 45,3 milliards d'euros cette année, contre 42,8Mds€ l’an dernier.
 
Le online continue donc à gagner des parts de marché : il représentait 33% des ventes l’an dernier, et serait de 35% cette année. Un seuil à partir duquel un marché en ligne "commence à saturer", estime Florence Kaci, spécialiste du marché européen chez PhoCusWright. Résultat : la croissance du e-tourisme devrait ralentir dans les années à venir. Le cabinet table sur +9% en 2012 (et une part de marché de 36%) et +7% en 2013 (pour une part de marché de 37%).

 

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cet article sur Wikio envoyer à un ami

1 réaction

FREDERIC | 19/12/2011 - 11H13

Des chiffres et tendances que Level.com valide.

Nous sommes en deçà des chiffres indiqués par la Fevad pour le tourisme en 2011, mais conforme à ce que nous constatons au sein des agences de l'association pour l'année écoulée et pour les perspectives...

Frédéric Vanhoutte.

Signaler un abus |  CITER

Réagissez à cet article

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer