Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Le QR code flashe sur le futur

| | par

Après les agences AS Voyages en vitrine, c'est Look Voyages qui s'essaie au QR code en brochure, en lieu et place de son cahier des prix.

On commence à les voir fleurir un peu partout, sur les publicités 4X3, dans les espaces publics... et sur les vitrines des agences de voyages. Le QR code (pour Quick Response), est un type de codes barre en deux dimensions qui permet d'accéder rapidement à des informations (textes, photos, adresses de site Web...) dès qu'il est flashé par un téléphone mobile (à condition d'avoir téléchargé l'application). AS Voyages y croit, qui teste depuis juillet le principe sur les vitrines de ses 522 points de vente. Look Voyages s'y met lui aussi cet hiver en remplaçant carrément ses habituels tableaux de prix en brochures par ce petit carré noir et blanc, faisant le pari que ses clients flasheront sur cette nouvelle technologie.

 

LA DÉSINTERMÉDIATION, UNE CRAINTE ATTENDUE

 

Concrètement, Look se contente désormais de mentionner le tarif « à partir de » et une fourchette de prix correspondant aux périodes de haute et basse saison. Pour connaître le prix exact d'un séjour ou d'un circuit, les voyageurs doivent flasher le code indiqué sur la page du produit concerné. Ils sont alors redirigés instantanément sur le tableau de prix actualisé en temps réel par date de départ et ont accès, en plus aux photos, vidéos et visites virtuelles des hôtels. Les promotions sont prises en compte. « Pas possible d'acheter son voyage en ligne. Cette application BtoB ne renvoie pas sur le site Look-voyages », rassure Laurent Laforest, directeur marketing de Look. La crainte que le QR code accélère la désintermédiation quand son utilisation se généralisera, de pair avec le taux d'équipement en smartphone est l'une des craintes le plus souvent exprimée par les agences AS sur le forum du réseau. Au global pourtant, la réaction est plutôt positive. « Il faut vivre avec son temps. On est dans le coup et en lien avec le client qui peut s'informer, y compris lorsque l'agence est fermée », se félicite Sophie de La Carte des Voyages à Plaisir (78). Aucun bilan toutefois du nombre de clients utilisateurs n'est disponible. AS ne communique pas de chiffre. Et les agences reconnaissent n'avoir eu aucun retour client sur le sujet.

« Ça ne marche pas !», assène Gilbert Cisneros, PDG d'Exotismes qui a essayé le système sur la newsletter et les affichettes adressées aux 3 000 points de vente qui le revendent. « En six mois, nous avons comptabilisé à peine 200 flashs quand il passe chaque jour plusieurs milliers de personnes devant chaque agence ». Le TO qui a lui-même supprimé le cahier de prix préfère indiquer l'adresse de son site BtoB sur les pages de son catalogue pour que le client prenne connaissance des tarifs actualisés. « On sait que 10 % de la consultation sur notre site viennent des smartphones », constate Laurent Laforest. « Nous sommes sans doute précurseurs mais nous accompagnons la migration qui se prépare. Nous pourrions apposer bientôt un QR code sur les vitrines de nos agences ».

UNE VERSION 3D PLUS FUN

Plus esthétique et plus précis, c'est ainsi que se présente le Bleam. Cette nouvelle génération de tag 3D permet, comme son ancêtre le QR code en 2D, d'accéder à un site Internet sauf que la petite pastille flashée est ronde et colorée. Cette technologie inventée par la société toulousaine Ubleam se décode surtout de façon plus aisée, et sur une distance cinq fois plus étendue. Enfin, beaucoup plus fun que le triste code-barres noir et blanc, le Bleam est personnalisable, et peut par exemple prendre la forme d'un logo, déclinable et lisible sur n'importe quel support.

imprimer