Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Lastminute et AS Voyages, c'est fini !

| | | | | | | | par
Patrick Hoffstetter, l’ex-patron de Lastminute, et François-Xavier de Boüard, alors président de Selectour, lors de la conclusion de leur accord en 2009.
Patrick Hoffstetter, l’ex-patron de Lastminute, et François-Xavier de Boüard, alors président de Selectour, lors de la conclusion de leur accord en 2009.

  L’agence en ligne annonce la fin de son contrat de distribution avec le réseau AS Voyages. De plus, Lastminute n'est plus partenaire d'Air France, ni de Carrefour Voyages. Le multicanal n'aura pas triomphé.

"Lastminute.com a pris la décision de se concentrer sur son coeur de métier en arrêtant l'ensemble des contrats de distribution France (Air France, Carrefour...) dont le contrat AS Voyages", explique le pure player dans un récent courrier adressé aux agences AS. Autrement dit, l'agence en ligne et le réseau stoppent leur alliance multicanal.

"A partir du 29 janvier, il ne sera plus possible de faire de nouvelles réservations DP (forfaits dynamiques, Ndlr), Hôtels (3% de l'activité), ajoute cette lettre. Pour tous les autres produits, les réservations seront possibles jusqu'au 4 mars 2013, et les départs postérieurs à cette date seront honorés par lastminute.com. Dès le 4 mars 2013, le cadre porte rose pourra être conservé, mais tous les éléments de communication Lastminute.com devront être retirés de votre agence". Exit donc, l’idée d’une complémentarité online/offline.

"Le partenariat finissait par s'essouffler"

"Lastminute a décidé d'arrêter de travailler avec AS Voyages", confirme François-Xavier de Boüard, l'ex co-président d'AS Voyages et administrateur du réseau. "C'est un peu dommage, même si le partenariat finissait par s'essoufler", ajoute-t-il. Au-delà du changement de stratégie de Lastminute, l'accord entre les deux partenaires a montré ses limites : "Le délai de réponse de Lastminute pour une demande de réservation était souvent trop long. Du coup, les agences avaient tendance à aller voir ailleurs pour ne pas perdre leurs clients", poursuit François-Xavier de Boüard.

Patrick Hoffstetter, l’ancien patron de Lastminute, et François-Xavier de Boüard, alors président de Selectour, avait signé un contrat de distribution de deux ans en 2009, qui a été reconduit ensuite.  "Le client fait le brouillon de son voyage sur Internet, puis se déplace en agence pour le conseil et la réassurance", expliquait alors Patrick Hoffstetter. Le taux de commission était de 7%. Aujourd’hui, sur le site de l’agence fuchsia subsiste une rubrique "nos agences" en bas de la page d’accueil, qui permet à l’internaute de sélectionner à partir d’une carte de France une agence Selectour (mais pas Afat Voyages, alors que c’était prévu). "Nous n'avons pas eu le temps d'étendre le partenariat aux agences Afat", confirme François-Xavier de Boüard.

Vendredi, en réponse à une recherche d'agences sur Paris, Lastminute.com listait toujours des agences Selectour :

Carrefour Voyages a "dénoncé le contrat"

C’est également en 2009 que Carrefour Voyages a conclu un accord avec Lastminute. Les clients pouvaient retrouver les produits de l'agence en ligne dans les points de vente : voyages sur mesure, vols, hôtels, location de voitures et restaurants prépayés. Mais Isabelle Cordier, directrice générale du réseau, affirme avoir "dénoncé ce partenariat il y a déjà trois ans", préférant développer son offre en interne en s'appuyant sur Amadeus.

Dans un esprit analogue, Air France et Lastminute France ont signé, dès 2005, un accord de partenariat pour la mise en place sur Airfrance.fr d'un outil de forfait dynamique (avion+hôtel). Le portail de la compagnie le propose toujours :

Lastminute.com, qui a récemment stoppé les offres de "life style" (loisirs), resserre effectivement son activité. L'entreprise se rapproche des TO pour vendre une production qu’elle ne veut plus partager.

En tout état de cause, les distributeurs tiers que sont les agences Selectour n’ont jamais généré de ventes conséquentes.

 

 

1 réaction

Auréline | 28/01/2013 - 15H57

Glou Glou..... Lastminute coule, il se re concentre sur la base de leur business mais on bien du mal a sortir la tête de l'eau... et je vois pas de bouée de sauvetage.

Signaler un abus |  CITER

Réagissez à cet article

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer