Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

La tour Eiffel bientôt protégée par un mur de verre pare-balles

| | | par
L'accès au parvis restera gratuit, assure la Mairie de Paris.
L'accès au parvis restera gratuit, assure la Mairie de Paris.
© Pixabay

La Ville de Paris souhaite édifier un haut mur de verre autour de la tour Eiffel afin d'y renforcer la sécurité.

Le plus célèbre monument de Paris pourrait se transformer en forteresse. Afin de répondre à la menace terroriste, un mur de verre pare-balles de 2,50 m de haut devrait être élevé à l'automne autour de la tour Eiffel, a indiqué jeudi 9 février la mairie de la capitale, selon une information du Parisien.

Permanent, l'ouvrage remplacera les barrières mises en place depuis l'Euro 2016 de football, et sera accompagné d'un dispositif de sécurité renforcé, notamment en ce qui concerne la circulation autour du bâtiment.

20 millions d'euros d'investissements

Il s'agira d' "une clôture antiballes qui englobera l’essentiel des jardins de la tour Eiffel", a indiqué Bernard Gaudillère, président de la Société d’Exploitation de la tour Eiffel aux élus siégeant au Conseil de Paris. Cette "clôture de sécurité" devrait coûter 20 millions d'euros.

Toutefois, rien n'est arrêté pour le moment, le projet de mur requérant l'avis favorable de la commission des sites avant le lancement d'un appel d'offres.

Le mois dernier, un vaste plan de quelque 300 millions d'euros a été annoncé pour renforcer la sécurité, moderniser l'accueil et améliorer le confort de visite de la Dame de fer. La Mairie de Paris assure que le simple accès au parvis restera gratuit.

1 réaction

dominique schemann | 09/02/2017 - 13H24

La ville de Paris a sûrement trop d'argent, comme d'habitude, à quoi ça sert ce mur? Pour tirer dans la foule à l'extérieur ou jeter une grenade par dessus le mur? Le terrorisme ne s'arrête pas comme cela. Un mur à 30 millions d'euros? Et la sté de la Tour Eiffel ne paie rien?

Signaler un abus |  CITER

Réagissez à cet article

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer