Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

L'Asie tire la croissance du tourisme mondial

| | | | | | | par
Le Vietman est l'une des destinations les plus porteuses du moment.
Le Vietman est l'une des destinations les plus porteuses du moment.
© Fotolia

D’après le dernier Baromètre OMT du tourisme mondial, les destinations à travers le monde ont reçu 956 millions de touristes internationaux sur les 9 premiers mois de 2016, soit une hausse de 4%, tirée par l'Asie.

Entre janvier et septembre, "la demande de tourisme international est restée dynamique, bien qu’à un rythme de croissance un peu moins soutenu", note l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

Corée, Vietnam, Japon en pleine forme

"Après un bon début d’année, la croissance a été plus lente au deuxième trimestre 2016, avant de reprendre de la vigueur au troisième trimestre. Les destinations, dans leur majorité, affichent des résultats encourageants. Cependant, certaines destinations continuent de subir les effets d’événements négatifs survenus dans leur pays ou dans la région".

La région Asie-Pacifique est, de toutes les régions du monde, celle qui a connu la plus forte croissance, avec 9% d’augmentation des arrivées de touristes internationaux (visiteurs qui passent au moins une nuit sur place) jusqu’en septembre, d'après le baromètre. De nombreuses destinations ont affiché une croissance à deux chiffres, avec, en tête, la République de Corée (+34%), le Vietnam (+36%), le Japon (+24%) et le Sri Lanka (+15%).

France, Belgique et Turquie à la peine

En Europe, les arrivées internationales ont progressé de 2 % au cours de la période, la plupart des destinations étant en positif. Toutefois, l'évolution à deux chiffres de pays de premier plan comme l’Espagne, la Hongrie, le Portugal et l’Irlande a été contrebalancée par le repli observable en France, en Belgique et en Turquie.

"On a donc vu une hausse de 6 % en Europe du Nord et de 5 % en Europe centrale et orientale, alors que se produisait un tassement en Europe occidentale (-1 %) et en Europe méridionale et méditerranéenne (+0 %)", constate l'OMT.

Les arrivées de touristes internationaux dans les Amériques ont augmenté de 4 % de janvier à septembre. L’Amérique du Sud (+7%) et l’Amérique centrale (+6%) ont obtenu les plus forts taux de croissance, suivies de près par les Caraïbes et l’Amérique du Nord (+4% toutes les deux).

2016 sera, encore, un bon cru

En Afrique (+8%), les destinations subsahariennes ont rebondi fortement tout au long de la période, tandis que la reprise en Afrique du Nord s’est enclenchée au troisième trimestre. Les données disponibles pour le Moyen-Orient font apparaître une diminution de 6% des arrivées, même si les résultats sont variables d’une destination à une autre. On a observé une amélioration progressive en Afrique du Nord comme au Moyen-Orient à l’entrée dans la seconde moitié de l’année.

Pour ce qui est de la période allant de septembre à décembre, les membres du groupe d’experts du tourisme de l’OMT sont "confiants", en particulier en Afrique, dans les Amériques et en Asie-Pacifique. En Europe et au Moyen-Orient, ils se montrent "un peu plus réservés".

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer