Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Infographie : le profil du e-commerçant

| | | | | | par
51% des marchands interrogés ont perçu un impact positif du virtuel sur le physique.
51% des marchands interrogés ont perçu un impact positif du virtuel sur le physique.

Web-to-store, mobilité, BtoB : découvrez en infographie les caractéristiques d’un e-commerçant français, de profil TPE/PME comme nombre d'entreprises du tourisme.

Le web-to-store ou ROPO (Research Online, Purchase Offline) devient réalité.

Environ 51% des propriétaires de boutiques physiques et de sites marchands ont constaté un impact positif du virtuel sur le physique, selon une enquête d’Oxatis menée auprès de 411 e-commerçants TPE/PME (dont 258 en France), du 1er au 21 décembre 2014.

Plus concrêtement, 58% des professionnels interrogés ont ainsi enregistré un chiffre d'affaires en progression sur les ventes physiques, tandis que 52% ont noté une augmentation de la fréquentation dans leur magasin. Le revenu des ventes ainsi générées représente 5% à 50% du chiffre d'affaires total pour 44% des marchands interrogés.

Le mobile comme voie d’avenir

Autre enseignement du sondage : les e-commerçants adoptent massivement le mobile. 72% déclarent disposer d'une boutique mobile. 71% d'entre ont d’ailleurs enregistré des ventes via ce canal.

"Oui, il y a des craintes au sein du commerce indépendant et son taux de digitalisation est plus faible et plus disparate, a commenté Carole Delga, la secrétaire d'Etat chargée du Commerce, lors de la conférence de la Fevad le 27 janvier à Bercy. Mais la digitalisation peut être un levier de croissance pour les commerces de proximité. Le e-commerce peut augmenter leur notoriété et leur activité".

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer