Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Incendies en Croatie et au Monténégro : la situation est sous contrôle

| | | | | | par
Plusieurs incendies de forêt ont sévi dans la péninsule de Lustica, au sud des Bouches de Kotor, au Monténégro.
Plusieurs incendies de forêt ont sévi dans la péninsule de Lustica, au sud des Bouches de Kotor, au Monténégro.

La côte Adriatique a subi de violents incendies depuis dimanche, notamment dans la région de Split. La situation est désormais sous contrôle, mais le Quai d’Orsay recommande de se tenir informé de son évolution.

D’importants incendies ont fait rage depuis dimanche sur la côte Adriatique du Monténégro et de la Croatie.

Plusieurs dizaines de feux de forêts se sont déclarés dans la région de Split, ville très touristique de la Croatie. Lundi soir, le feu a atteint la banlieue de Split, entraînant l’évacuation d’un centre commercial.

Les flammes maîtrisées

Alors que l’évacuation de la ville était envisagée, les pompiers ont finalement réussi à maîtriser les flammes dans la nuit de lundi à mardi. "Actuellement tous les vols vers et depuis Split opèrent comme prévu, les visiteurs étrangers à Split et en Dalmatie centrale sont indemnes, et aucune annulation n’a été à déplorer, indique Daniela Mihalic-Durica, la directrice de l’Office National Croate de Tourisme à Paris. L'OT précise par ailleurs que  certaines routes locales situées à proximité du site d'incendie sont temporairement fermées, mais que la plupart des autres routes principales sont en service, y compris l'autoroute A1. Les conditions routières peuvent être suivies régulièrement sur le site de l'Automobile Club croate.

Au Monténégro, plusieurs incendies ont notamment entraîné l’évacuation d’une centaine de campeurs dans la péninsule de Lustica, au sud des très touristiques Bouches de Kotor, à l’ouest du pays. La situation est également sous contrôle.

Suivre les consignes de sécurité

Le Quai d’Orsay, qui a publié une mise à jour de ses Conseils aux voyageurs, a également indiqué que plusieurs zones touristiques ont été évacuées. Dans ces conditions, le Quai d’Orsay a ajouté qu’il était "très fortement recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation et de suivre les consignes de sécurité données par les autorités locales".

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer