Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

GuestToGuest lève 33 millions d'euros et rachète HomeExchange

| | | | | | | | par
Emmanuel Arnaud et Charles-Edouard Girard, fondateurs de GuestToGuest, se posent en leader de l'échange de maisons.
Emmanuel Arnaud et Charles-Edouard Girard, fondateurs de GuestToGuest, se posent en leader de l'échange de maisons.

Le frenchie GuestToGuest, spécialisé dans l'échange de maisons, acquiert son concurrent américain HomeExchange, grâce à un joli tour de table.

C’est la start-up française qui rachète le pionnier : GuestToGuest met la main sur l’américain HomeExchange, connu en France sous la marque TrocMaison. Le groupe ainsi formé rassemble plus de 400 000 maisons dans le monde.

Le nouveau GuestToGuest saura ainsi mieux défendre son pré-carré face à la montée en puissance de la location d’hébergements entre particuliers, incarnée par Airbnb et HomeAway. Son objectif immédiat consiste à développer sa communauté, et l’usage du troc en matière de vacances. "En deux ans, nous prévoyons d’avoir plus d’un million de personnes qui voyagent grâce à l’échange de maison", assurent d’une même voix les fondateurs Emmanuel Arnaud et Charles-Edouard Girard.

Les deux sites vont cohabiter

Afin de réaliser cette opération de croissance externe, l’entreprise parisienne a levé, le 15 février, 33 millions d’euros. La MAIF, Alyan Group, et des business angels participent à ce nouveau tour de table, après celui de 4 millions d'euros en 2014.

Même si des synergies sont prévues, les deux marques continueront à évoluer séparément, avec leur positionnement respectif. Créé en 2011 sur un modèle gratuit, GuestToGuest est implanté sur le marché européen, avec 280 000 maisons. De son côté, HomeExchange est fortement établi sur le marché nord-américain, où il est né en 1992, et compte 67 000 maisons. Son modèle restera basé sur un système d’abonnement annuel, avec un service haut de gamme.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer