Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

François Hollande voit des emplois d’avenir dans le tourisme

| | | par
Le gouvernement à lancé un site dédié.
Le gouvernement à lancé un site dédié.

Le chef de l’Etat, dans un discours le 16 mai, veut élargir davantage au secteur privé ce dispositif lancé en octobre dernier et qui peine encore à convaincre.

Dans son discours du 16 mai, François Hollande a rappelé ses objectifs en matière d’emploi, et s'est engagé de nouveau sur une "inversion de la courbe du chômage" avant fin 2013. Pour y parvenir, le chef de l’Etat souhaite notammment "amplifier les mesures engagées" avec des emplois d’avenir "élargis au privé", notamment pour le tourisme.

Les emplois d’avenir sont ouverts aux personnes entre 16 et 25 ans, peu ou pas qualifiés et à certains employeurs (association, collectivité territoriale, établissement public) qui bénéficient d’une subvention de 75% du Smic et doivent assurer la formation du jeune.

Ils sont également déjà ouverts aux entreprises de certains secteurs jugés "prioritaires" par les préfets dont le tourisme dans certaines régions, avec une subvention limitée à 35%.

20 000 contrats depuis octobre dernier

Mais ces emplois d’avenir peinent à convaincre. Depuis le lancement de ce dispositif en octobre dernier, 20 000 contrats ont été signés, dont une minorité dans les entreprises privées, sur un objectif de 100 000 d'ici fin 2013. Plusieurs enquêtes ont ainsi montré que les contraintes de formation étaient trop lourdes et que les acteurs publics n’avaient pas assez de moyens pour embaucher.

Dans le tourisme, les hôteliers et restaurateurs représentés par l’UMIH ou le Synhorcat, estiment que l’élargissement de ce ce dispositif, qui leur offre une main d’œuvre 35% moins cher pour des emplois peu qualifiés, va dans le bon sens.

Mais pour le Snav, comme il l’avait expliqué à l’Echo touristique en septembre dernier, "la définition du tourisme par les pouvoirs publics n'est pas toujours la nôtre". Par ailleurs, les métiers en agences de voyages ou dans le tour-operating demandent plus de compétences et sont peu adaptés aux emplois d’avenir.

Certains postes dans le tourisme, comme les animateurs ou les bagagistes, apparaissent toutefois plus adaptés.

Paul Reynal, le président de VVF Villages, a ainsi signé une convention d'engagement visant à recruter 300 jeunes en emplois d'avenir en septembre dernier.

5 millions de chômeurs

Le nombre de demandeurs d’emplois progresse depuis 2 ans pour atteindre aujourd'hui 5 millions de chômeurs dont 3,2 millions en catégorie A. "La bataille ne sera gagnée à long terme que si la croissance revient", a ainsi rappelé François Hollande.

De fait, comme l’a déclaré à France 24 Pascal de Lima, économiste et enseignant à Sciences-Po, "c’est illusoire d’inverser la courbe du chômage en 2013 car il faudrait une croissance d’au moins 1,5 % cette année".

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cet article sur Wikio envoyer à un ami

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer