Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Fram va muscler sa techno pour les agences

| | | | | | par
Michel Quenot est une figure du tour-opérating français, passé notamment par Transat (1989-2003) et Look Voyages (2003-2010).
Michel Quenot est une figure du tour-opérating français, passé notamment par Transat (1989-2003) et Look Voyages (2003-2010).
DR

Le tour-opérateur toulousain promet de faciliter le travail de l’agent de voyages pour continuer sa relance, amorcée en 2016. Et sortir du sempiternel séjour du samedi au samedi.

"2017 est pour l’instant très satisfaisante !", se réjouit Michel Quenot, directeur général de Fram. "Nous sommes en ligne avec notre objectif budgétaire pour les ventes 2017. Le premier trimestre a été très bon, avant un ralentissement des transactions en avril, sans doute dû au contexte électoral. Mais la reprise a été observée dès le lendemain du second tour".

Le voyagiste, qui vise un retour à l’équilibre en 2018, s'estime ainsi en phase avec son business plan dessiné sur la période 2016-2018. "Et notamment grâce à deux facteurs : l’efficacité des vendeurs de notre call-center, basé à Toulouse, et la mise en place de FlexiFram, qui offre plus de souplesse pour les agents de voyages", souligne le DG, qui a remplacé Isabelle Cordier le 3 avril. La Grèce et ses îles, l’Espagne, les Baléares - "tant Palma que Minorque" - sont les grands succès du TO toulousain cette année.

De nouveaux outils pour les agents

Pour poursuivre son redressement, Fram va lancer de nouveaux outils à destination des agents de voyages dans les prochaines semaines. "Ils permettront d’aller beaucoup plus loin que FlexiFram. Ce dernier sera aussi enrichi, avec l’ajout de nouveaux partenaires. On doit pouvoir répondre aux demandes des agents, dont les clients veulent sortir depuis longtemps d’un modèle traditionnel type voyage d’une ou deux semaines avec départ le samedi", estime Michel Quenot.

Fram, qui réalise 92% de ses ventes en B2B, veut ainsi faciliter l’accès de sa production. "FramPro a été sérieusement refait en 2017, il continuera aussi de s’enrichir. On veut que l’agent de voyages accède rapidement aux offres Fram et Plein Vent, qui sont réunies sur ce portail. Notre philosophie, c’est la simplicité". Par ailleurs, le TO toulousain souligne qu'il commissionne plutôt généreusement les vendeurs.

Deux marques maintenues

Côté produits, les équipes de Fram planchent déjà sur l’hiver 2017/2018 et devraient annoncer prochainement les nouveautés. "Notre stratégie est articulée autour de nos produits forts : nos 24 clubs Framissima, avec l’ambition d’en proposer 30 d’ici deux ans ; nos 8 clubs Olé, avec l’intention d’en recenser 10 à 15 d’ici 2 ans ; et on veut monter en puissance sur nos circuits, qui sont des produits connus et reconnus de la maison. On veut redynamiser la production".

Plein Vent et Fram, dont les services logistiques sont mutualisés au fur et à mesure, existeront toujours de façon indépendante, selon Michel Quenot. "On a la chance d’avoir ces deux belles marques, il serait catastrophique de les globaliser". 

Racheté par le groupe LBO France/Karavel-Promovacances en 2015, Fram a réalisé un chiffre d’affaires de 393,7 millions d’euros en 2015.

le carnet des décideurs par l'echo touristique

Les biographies et les parcours des décideurs du tourisme

Michel Quenot

Michel Quenot

Directeur général de Fram

Michel Quenot a été nommé directeur général de Fram le 3 avril 2017, en remplacement...

Lire la suite

1 réaction

clindoeil | 17/05/2017 - 14H46

Les paroles et, les actes. Michel Quenot réunit les 2

Alors, voilà, un petit rebond sur cet article, juste pour le remercier d'être venu à la rencontre des équipes Plein Vent.



Et souhaiter une bonne journée à tous les lecteurs :-)

Signaler un abus |  CITER

Réagissez à cet article

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer