Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Facebook : un classement de destinations qui surprend

| | | | | | par
We Like Travel a comparé les destinations préférées des Français et leurs performances sur Facebook.
We Like Travel a comparé les destinations préférées des Français et leurs performances sur Facebook.
©tom_nulens - stock.adobe.com

Les destinations préférées des Français ne sont pas les plus actives sur le réseau de Mark Zuckerberg. Décryptage.

Espagne, Italie, Grande-Bretagne, Portugal caracolent en tête des destinations étrangères qui enregistrent le plus grand nombre de voyageurs français en 2016, en moyen-courrier. Etats-Unis, Antilles françaises et Thaïlande sont au sommet sur les axes long-courriers. Pourtant, sur les réseaux sociaux, ces pays font parfois pâle figure sur le marché français. C’est ce qui ressort de la toute nouvelle étude Facebook réalisée par notre partenaire We Like Travel.

"Le potentiel d’audience et de fidélisation offert par les réseaux sociaux n’est pas suffisamment exploité par les destinations très fréquentées des Français", résume Nicolas de Dianous, directeur associé de l'agence social media We Like Travel.

Espagne et USA déçoivent

La Grande-Bretagne fait partie des rares destinations qui ont une corrélation (à peine) correcte entre leur nombre de touristes français et la taille de la communauté Facebook. Mais la destination a décidé de mettre davantage de moyens, note l'étude.

A contrario, Espagne (hors Catalogne) et Etats-Unis déçoivent. "Leurs performances social media sont loin d’être à la hauteur de leur potentiel", au regard de leur fréquentation touristique française, estime Nicolas de Dianous.

De fait, la présence du pays de Dali sur les réseaux sociaux en France semble faible au regard des 11,4 millions de Français enregistrés en 2016. Les États-Unis disposent pour leur part de deux pages Facebook : Office du Tourisme des USA (Visit USA Committee) et Visit The USA (Brand USA). "Le potentiel des États-Unis est en amélioration, mais la cohabitation de deux pages dilue l’énergie déployée et les budgets consacrés."

Pastille rouge : insuffisant. Pastille orange : passable. Pastille verte : satisfaisant.

 

Bonne pratique : déployer une page sur la France

L’Italie a nettement progressé cette année, avec 21 300 fans Français (versus 500 fans français l’année dernière). Mais la Grande Botte n’est que 35e dans le classement We Like Travel, alors qu’il s’agit du deuxième pays étranger le plus visité de nos compatriotes. Les offices du tourisme manquent des opportunités de transformer des voyageurs en ambassadeurs et en repeaters.

La Grèce, elle, dispose d’une page mondiale dédiée à la France, qui reste... inanimée.

Quant au Portugal, il n’a pas déployé de page sur la France. "Ce serait une sage décision d’en créer une, pour mieux cibler les voyageurs français. Des posts en français ne suffisent pas. Les stratégies centralisées au siège non plus."

Le top 3 des destinations

In fine, quelles sont les pays les plus performants sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram en tête ? L’île Maurice, dont We Like Travel anime la page Facebook, le Canada et la Grande-Bretagne montent sur le podium. Grâce à son déploiement efficace sur trois réseaux sociaux, Visit Flanders occupe la 4ème place, suivie de l’Irlande qui possède une communauté particulièrement large. Les règles d’or ? "De très belles photos immersives, et la vidéo", résume Nicolas de Dianous. Avec une stratégie Facebook et Instagram first.

 

Etude complète, incluant des exemples de bonnes pratiques de community management, en cliquant sur cette page.

1 réaction

Mathieu Bruc | 05/10/2017 - 11H05

La comparaison est intéressante mais je n'y vois rien de surprenant ! C'est même assez logique. Ce sont toujours les destinations avec une moindre notoriété qui rivalisent avec innovation et énergie pour faire venir les touristes, en multipliant les actions notamment avec le numérique et un coût contact optimisé.

Signaler un abus |  CITER

Réagissez à cet article

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer