Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Expedia : la rentabilité s'effrite en 2016

| | | | | | | | par
Expedia poursuit sa croissance, à travers une douzaine de marques principales. Sa rentabilité s'érode, mais atteint toujours près de 3%.
Expedia poursuit sa croissance, à travers une douzaine de marques principales. Sa rentabilité s'érode, mais atteint toujours près de 3%.

Le groupe américain Expedia enregistre des résultats annuels mitigés, malgré une forte progression de son chiffre d'affaires.

 

Toujours des bénéfices, mais nettement moins : en 2016, Expedia affiche un bénéfice annuel en recul de 32%, à 281,8 millions de dollars. A contrario, son chiffre d'affaires progresse fortement, de 31%, à 8,77 milliards de dollars. HomeAway/Abritel génère désormais près de 8% de ses revenus annuels, soit 689 millions d'euros. L'activité de cette nouvelle filiale a explosé, reflétant ainsi son passage du modèle originel de l'abonnement (soit des petites annonces) vers celui de la transaction.

Un VA en nette augmentation

Le volume d'affaires d'Expedia atteint pour sa part 72,43 milliards de dollars (+21%), soit environ 68 milliards d'euros. A titre de comparaison, Voyages-sncf.com, premier site marchand de voyages en France, réalise des ventes annuelles de 4,32 milliards d'euros en 2015.

Grand rival de Priceline (Booking), Expedia coiffe pléthore de plates-formes spécialisées dans la réservation de chambres d'hôtel, de billets d'avion et de locations de voitures. Développé grâce à des opérations de croissance externe, le groupe a notamment acquis en 2015 deux grands acteurs du web : Orbitz et - afin de contrer la concurrence d’Airbnb - HomeAway/Abritel. Expedia.fr, Abritel, Hotels.com, Egencia, Trivago comptent parmi les marques déployées en France.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer