Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

En 2016, TUI France a réduit sa perte d'exploitation

| | | | | | | | | | par
TUI compte repasser dans le vert cette année, mais tout dépendra de l'été.
TUI compte repasser dans le vert cette année, mais tout dépendra de l'été.
© Linda Lainé

TUI France affiche 9,5M€ de perte d'exploitation au cours du dernier exercice. Le groupe escompte un retour aux bénéfices dès cette année, et investit même dans son groupe Corsair.

A Cuba, Pascal de Izaguirre, patron de TUI France, est revenu sur les performances de son groupe avant l’été. Chez Marmara, le taux de remplissage est bon avec  +7 points sur avril et mai 2017, par rapport à avril et mai 2016. Et l’été se place "sous les meilleurs auspices". Les hôtels et clubs TUI et Clubs Marmara, malgré une offre en baisse de 3%, enregistrent une augmentation de 19% en nombre de clients. Les Clubs Lookéa affichent pour leur part une progression de 6% de pax.

Un retour aux bénéfices malgré la fusion 

Au niveau des destinations, l’Espagne se stabilise, les nouveautés comme le Club Rosa au Monténégro et Sensimar Torre Salinas à Cagliari, enregistrent un très bon démarrage. Enfin, en termes de départs d'avril à octobre 2017, en date du 5 juin, la Tunisie enregistre +39%, le Maroc +23%, et la Turquie -33%.

Selon Infogreffe, le chiffre d’affaires de TUI France atteint 638,716 millions d'euros en 2015/16, contre 631,332 millions d'euros au cours de l’exercice 2014/15. Le résultat net est revenu dans le vert (+29,271 millions d'euros), par rapport à l'année précédente (-46,187 millions d'euros). Le résultat d'exploitation reste dans le rouge en 2015/16 (-9,484 millions d'euros, après -30,118 millions d'euros en 2014/15). TUI France, qui a finalisé en mai l’intégration de Transat France, escompte un retour aux bénéfices cette année. "Tout dépendra cependant de l'activité du groupe cet été", a précisé Pascal de Izaguirre à La Havane.

Corsair monte en gamme et diversifie son réseau

De son côté, Corsair, "déjà substantiellement profitable en 2016, le sera sans doute encore cette année", a ajouté Pascal de Izaguirre. Entre septembre et décembre 2017, la compagnie va instaurer une nouvelle classe Business dans ses avions afin de "parachever la stratégie de montée en gamme de Corsair". Ce nouvel espace business sera disponible sur l'ensemble de la flotte, et viendra s'ajouter aux deux classes déjà existantes que soont la classe économie et la "grand large".

Enfin, le transporteur aérien souhaite diversifier son réseau. C'est déjà le cas avec l’ouverture de la ligne pour La Havane. Mais elle souhaite également "faire monter le poids de l’Afrique qui représente un quart de l’activité. On est déjà en 4/7, on va devenir en 5/7 et on vise le vol quotidien", ambitionne le PDG de Corsair.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer