Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

EasyJet crée une compagnie à Vienne pour contrer le Brexit

| | | | | | par
EasyJet crée une compagnie en Autriche pour éviter les effets du Brexit.
EasyJet crée une compagnie en Autriche pour éviter les effets du Brexit.
© Airbus S.A.S 2014

La compagnie low cost va implanter une société en Autriche pour faire voler ses avions librement dans l'espace européen après le Brexit.

Prévoyante, EasyJet avait anticipé les effets du Brexit qui pourraient s’avérer catastrophiques pour les compagnies britanniques et le monde aérien en général. Dès le début d’année, elle a soumis une candidature auprès d’Austro Control en vue de l’obtention d’un certificat de transport aérien (CTA), et une autre auprès du Ministère fédéral autrichien des Transports, de l’Innovation et de la Technologie pour l’obtention d’une licence de transporteur aérien.

EasyJet va donc établir une nouvelle compagnie, EasyJet Europe, dont le siège sera établi à Vienne. Le transporteur pourra ainsi continuer d'exploiter des vols court et moyen-courriers une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne. Et ce, quoi qu'il advienne des discussions sur le futur accord aérien entre le Royaume-Uni et l'UE.

Une nouvelle compagnie basée dans l'UE

Les équipages et avions qui voleront pour EasyJet Europe sont déjà employés et basés au sein des pays de l'Union européenne. EasyJet possède près de 100 avions basés et compte près de 4 000 salariés au sein de six pays.

La compagnie britannique réaffirme qu’avec cette nouvelle structure, elle devient un groupe aérien paneuropéen avec trois compagnies basées en Autriche, en Suisse et au Royaume-Uni. Et bien que ce montage protège tous les droits de trafic d’EasyJet au sein de l’Europe, elle tient à préciser qu’elle "continuera de soutenir activement un accord aérien entre le Royaume-Uni et l’Union européenne".

Un PDG sur le départ

L’ensemble sera détenu par EasyJet plc, structure elle-même détenue et contrôlée au sein de l'Union européenne (que ce soit avant ou après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne), cotée à la bourse de Londres et basée au Royaume Uni.

Un groupe qui était dirigé depuis 7 ans par Carolyn McCall, laquelle vient d’informer le Conseil d’Administration de son intention de quitter l’entreprise pour devenir PDG d'ITV plc. Elle devrait céder son poste vers la fin de l'année. D’ici là, elle gardera ses responsabilités actuelles.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer