Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

E-tourisme : un été très porteur

| | | | | | | | par
Les ventes en ligne de voyages enregistrent une belle dynamique, comme celles des agences de voyages.
Les ventes en ligne de voyages enregistrent une belle dynamique, comme celles des agences de voyages.
©Kaspars Grinvalds - stock.adobe.com

Les ventes en ligne de voyages sont toujours au beau fixe, d'après les derniers résultats de la Fevad.

Bonne nouvelle : le e-tourisme enregistre son troisième trimestre consécutif de fort rebond, à +14,5%, selon le bilan publié ce matin par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Cette dynamique observée sur la période juillet-septembre est calculée sur la base des sites leaders (et matures) du Panel iCE établi par l’organisme.

Un contexte favorable

Internet profite ainsi de la reprise du marché global du tourisme depuis le début de l’année. Pour mémoire, le volume d’affaires des réservations a progressé de 8% sur juillet-août, et de 3% en septembre, d'après le baromètre des Entreprises du Voyage opéré par Orchestra et Gestour.

En termes d'audience sur les sites et les applications mobiles, Voyages-sncf.com domine toujours le paysage (avec 12,3 millions de visiteurs uniques par mois), devant Booking (11,4M) et Airbnb (8,4M).

Mobile : 1 vente sur 3

L’indice iCE 100, qui mesure la croissance de l’ensemble des sites leaders, dans tous les secteurs et toujours à périmètre constant, affiche une dynamique du même tonneau : 13,5% au 3ème trimestre, versus 7% au 1er semestre. Les secteurs habillement-chaussures (+19%) et mobilier-décoration (+20%) jouent le rôle de locomotives.

Sans surprise, les ventes sur terminaux mobiles sur-performent au 3ème trimestre (+48%), et représentent déjà une vente sur trois pour les sites du panel de la Fevad.

Les ventes globales sur Internet, incluant celle des sites les plus jeunes, progressent de 16% au 3ème trimestre, ajoute la Fevad. Avec cette belle performance, portée par l’embellie de la consommation des ménages, l’e-commerce devrait franchir la barre des 80 milliards d’euros en France en 2017.

A lire aussi : le top 10 des sites et des applications de voyage.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer