Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Dossier de l'été 2017 : les levées de fonds à retenir

| | | | | | | | par
En 2016, les start-up françaises ont levé 92M€. 2017 s'annonce comme un aussi bon cru.
En 2016, les start-up françaises ont levé 92M€. 2017 s'annonce comme un aussi bon cru.
©hin255 - stock.adobe.com

Les start-up françaises du tourisme plaisent aux investisseurs, comme le prouvent quelques levées de fonds réalisées depuis le début de l'année.

Exporter son modèle, investir dans la technologie et le marketing, renforcer ses équipes : les jeunes entreprises ont de multiples raisons de boucler des tours de table. Il leur faut donc convaincre des fonds et autres partenaires industriels, face à d'autres start-up en quête, elles aussi, de financements.

Quelques entrepreneurs français ont relevé le défi depuis le début de l'année, avec de belles enveloppes. Lesquels ? Le spécialiste de l'échange de maisons GuesttoGuest (33M€), la start-up franco-israélienne Sweet Inn (20M€). Sans oublier TravelCar (15M€), mais aussi le spécialiste de l'expérience client Travelaer (4M€).

Ailleurs dans le monde, d'autres levées de fonds retiennent l'attention, comme celle de Pillow (12M€), une start-up américaine qui se positionne comme tiers de confiance entre propriétaires d'appartements et voyageurs, et celle de son cousin HotelTonight (37M$). Des montants considérables, mais qui restent loin du tour de table bouclé, en 2016, par le comparateur écossais Skyscanner (171M€), racheté depuis par le chinois Ctrip.

Retrouvez des données plus complètes et précises dans les articles ci-dessous de ce dossier.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer