Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Des inondations font 6 morts dans le sud de la Thaïlande

| | | | | par
La montée des eaux a provoqué la fermeture de l'aéroport de Nakhon Si Thammarat pour au moins deux jours, et l'annulation de nombreux vols notamment sur l'île touristique de Koh Samui,
La montée des eaux a provoqué la fermeture de l'aéroport de Nakhon Si Thammarat pour au moins deux jours, et l'annulation de nombreux vols notamment sur l'île touristique de Koh Samui,

Des pluies torrentielles ont fait six victimes et provoqué la fermeture de l'aéroport de Nakhon Si Thammarat pour deux jours, ainsi que l'arrêt de la circulation sur plusieurs routes.

Alors que la saison des pluies se termine habituellement en octobre, les inondations de ces derniers jours ont touché neuf provinces du sud de la Thaïlande et 120 000 habitations, d'après un communiqué du ministère de l'intérieur thaïlandais publié vendredi.

La montée des eaux a provoqué la fermeture de l'aéroport de Nakhon Si Thammarat pour au moins deux jours, l'annulation de nombreux vols notamment sur l'île touristique de Koh Samui, et perturbé les liaisons maritimes vers les îles. La ville de Krabi est aussi touchée par les fortes intempéries.

Une météo inhabituelle à cette période de l'année

L'alerte météo concerne les provinces de Chumphon, Krabi, Narathiwat, Nakhon Si Thammarat, Pattani, Phatthalung, Satun, Songkhla, Surat Thani, Trang et Yala. Le site officiel de météorologie thaïlandaise fournit des informations en temps réel en anglais.

L'AFP cite le témoignage de Tuula Fitzpatrick, un propriétaire de maison d'hôtes sur l'île de Samui qui raconte : "je vis ici depuis 12 ans et je n'ai jamais vu ça… C'était effrayant. Certains de mes employés n'ont pas pu venir travailler et beaucoup de clients ont eu leurs vols annulés."

Le sud touristique déjà touché en décembre

C'est le deuxième déluge que connait le pays en quelques semaines : des inondations similaires avaient déjà eu lieu en décembre, tuant plus de 35 personnes et affectant les zones touristiques telles que la ville de Krabi et l'île de Koh Samui.

Le nord de la Malaisie est lui aussi touché : 40 000 personnes ont dû être évacuées et plusieurs milliers sont toujours coincées dans les centres de secours.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer