Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Côte d’Azur : le tourisme a repris des couleurs cet été

| | | | | par
Un an après l'attentat de Nice, le tourisme azuréen a enregistré un net rebond.
Un an après l'attentat de Nice, le tourisme azuréen a enregistré un net rebond.
© Fotolia

Un an après l’attentat de la Promenade des Anglais, la destination a enregistré un net rebond de sa fréquentation touristique, sans toutefois renouer avec ses niveaux antérieures.

L’an dernier, les conséquences de l’attentat du 14 juillet ne s’étaient pas fait attendre, entraînant des annulations en série. Depuis, la Côte d’Azur semble remonter la pente.

Selon des chiffres publiées par le CRT, le taux d'occupation moyen des hôtels et des résidences a taquiné les 80% en juillet, en hausse de trois points par rapport à juillet 2016, et les nuitées ont augmenté de 5%.

Retour de la clientèle étrangère

Août s’est révélé encore meilleur, avec une occupation moyenne de 90% pour l’hôtellerie urbaine, en hausse de 6 points.

De bonnes performances portées notamment par le retour de la clientèle étrangère, qui représente 60% du total des nuitées et s’affiche en net rebond. Les nuitées générées par les Allemands, les Suisses et les Italiens ont grimpé de 15%, 20% pour les Russes et les Sud-Américains, et 12% pour les Chinois.

L'hébergement entre particuliers en hausse

Au global, la fréquentation en nuitées marchandes a progressé durant la saison estivale de 3% à fin août. Bémol toutefois, la clientèle en provenance du Moyen-Orient a chuté de 10% en juillet, un coup dur pour l’hôtellerie de luxe, dont le chiffre d’affaires enregistre une baisse de 11%.

A l’inverse, l’hébergement entre particuliers gagne du terrain. Sa part de marché est ainsi passé de 5% à 8%, avec plus de 500 000 séjours annuels. Les croisières ont aussi le vent en poupe, avec une hausse de 24% des croisiéristes à fin juillet.

Les perspectives sont également encourageantes pour septembre et octobre, qui représentent le quart de la fréquentation estivale.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer