Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Comment les voyageurs choisissent leur destination

| | | | par
Comment les voyageurs choisissent leur destination
Comment les voyageurs choisissent leur destination

Quels sont les critères de sélection d’un pays ? Les agences en ligne et physiques ont-elles un vrai rôle prescripteur ? Notre partenaire PhoCusWright a mené l’enquête.

Comment les Européens et les Américains élisent-ils puis s'informent-ils sur leur prochaine destination de vacances ? Afin de décrypter leur processus de sélection, PhoCusWright a conduit plusieurs sondages en ligne. Au premier semestre 2013, le cabinet d’études a interrogé 2520 Américains, ainsi que 3061 personnes en Europe (1028 personnes en France, 1036 en Allemagne, 997 au Royaume-Uni). L’analyse comparative des résultats vient d’être publiée, dans un rapport intitulé "Destination unknown : how U.S. and European travelers decide where to go 2013", dont L’Echo touristique vous livre quelques enseignements-clés.

Sources d’information online et offline

Grâce à Internet, et à nos multiples appareils connectés, nous disposons d’une corne d’abondance d’informations touristiques. Le principal défi consiste à trouver des sources fiables, dignes de confiance, relève PhoCusWright. Plus de 60% des Français (et des Européens) utilisent des ordinateurs fixes afin de se renseigner, contre 10% via les smartphones, et un peu moins via les tablettes. Au chapitre du choix des sites web, les agences en ligne font plutôt pâle figure dans l’Hexagone : seulement 30% des voyageurs français se tournent vers les OTAs, contre 35% au Royaume-Uni et 43% aux Etats-Unis. En comparaison, avec les autres marchés, nos compatriotes se montrent particulièrement sensibles aux sites de guides de voyage.

Dans la phase de préparation des vacances, le digital ne phagocyte pas tout : plus de 60% des voyageurs américains et européens ont utilisé au moins une source d’information offline au cours des 12 derniers mois.

Une confiance relative envers l’agence traditionnelle

En offline donc, les recommandations personnelles des amis et de la famille sont la première source d’information fiable chez les Américains (29%), les Allemands (28%), et les Français (26%). Les guides de voyage et les publications imprimées (articles, brochures) se placent en deuxième et troisième positions. Les agences de voyages n’arrivent qu’au quatrième rang (avec 10% des suffrages en France), juste devant les offices de tourisme locaux ou nationaux.

La maison d’été de grand-mère

Sans surprise, le climat, le prix de l'hébergement et des billets d'avion, ainsi que l'intérêt culturel et une éventuelle première visite du pays, influencent le choix des Français vis-à-vis des destinations européennes (hors france) et internationales.

Tous pays confondus, les Français choisissent majoritairement leur destination de manière indépendante, sans lien avec la famille, les amis ou le travail (pour 54% de leurs voyages), comme le montre le graphique ci-dessous. La visite d’amis ou de la famille arrive en deuxième position des motivations, avec 31% des voyages, un pourcentage nettement moins élevé chez les Allemands ou les Anglais. La maison de vacances d’une grand-mère dans le Lubéron, ou de copains à La Baule, a des charmes  certains...

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer