Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Ce que veulent les voyageurs d’affaires

| | | | | par
Connectivité et sécurité des données font désormais partie des attentes fortes des voyageurs d'affaires.
Connectivité et sécurité des données font désormais partie des attentes fortes des voyageurs d'affaires.
© Fotolia

Bien sûr, la sécurité est la priorité numéro un. Mais les désideratas des voyageurs d’affaires ne s’arrêtent pas là.

Risque terroriste, sécurité aérienne, évolution des formalités vers certains pays et sécurité des données : la question sécuritaire préoccupe largement les voyageurs d’affaires. C’est ce qui ressort de la dernière étude publiée par American Express Global Travel et ACTE, qui confirme les grandes tendances observées dans le dernier baromètre du voyage d’affaires.

56% des acheteurs interrogés ont ainsi noté une hausse des préoccupation de sécurité de la part des voyageurs d’affaires ces trois derniers mois, et pour 25% une hausse des demandes pour des formations sur ces questions. Fait nouveau, les voyages aux Etats-Unis inspirent désormais davantage d’inquiétudes, liées notamment aux nouvelles exigences en matière de visas et de politique d’immigration.

La sécurité des données est un autre sujet de préoccupation pour les voyageurs. 31% des acheteurs constatent une hausse des demandes des voyageurs sur de telles problématiques. Sans grand résultat pour le moment : peu d’entreprises semblent en effet avoir une politique cohérente en la matière, permettant largement l’utilisation des outils mobiles personnels (58%) ou encore l’accès au wifi public sur les appareils professionnels (64%).

Mais pour le voyageur d'affaires, pas question de ne pas être connecté : notamment pour gérer le voyage : 89% des interrogés indiquent ainsi avoir ou vouloir introduire des applications de réservation.

Le "bleisure" à la hausse

Concernant le voyage en lui-même, si l’hébergement alternatif a finalement de moins en moins la cote auprès des acheteurs voyage, les services alternatifs de transport (au sol) ont plus de succès auprès des voyageurs d'affaires, notamment ces trois derniers mois, selon 53% des acheteurs sondés. Le co-voiturage a ainsi augmenté de 44% alors que la location classique de véhicules est en baisse.

Le souci d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est aussi en constante progression ces six derniers mois, notent 31% des répondants, tout comme la tendance "bleisure" : 43% d’entre eux voient la demande d’intégrer un aspect loisirs aux déplacements se faire plus fréquente.

Autant de tendances qui confirment que le voyageur est désormais co-créateur de son déplacement professionnel, et que sa satisfaction est un vrai critère dans la conception de la politique voyage des entreprises, ainsi que le soulignait le dernier baromètre présenté lors de l’EVP, en mars dernier.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer