Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Baromètre des agences de voyages : les départs ont chuté de 15% en août

| | | | | | | | par
L'Indonésie a retrouvé les faveurs des Français cet été avec un taux de départ en hausse de 8%.
L'Indonésie a retrouvé les faveurs des Français cet été avec un taux de départ en hausse de 8%.
DR

La France et le moyen-courrier sont particulièrement à la peine en termes de départs. Côté réservations, les destinations long-courriers tirent l'activité, à +6,3%.


Les départs du mois d'août 2016 se sont globalement soldés par une forte baisse (-14,8%) du nombre de passagers. Cette tendance défavorable se vérifie "quel que soit le type de destination", indique le baromètre des Entreprise du Voyage/Atout France, plus nettement pour la France et les destinations moyen-courriers que pour les destinations long-courriers, qui sont à seulement -3,7% en nombre de passagers.

Le long-courrier reste le moteur

Une partie de ce recul est liée à un effet de calendrier. En effet, août 2016 comptait 4 week-ends, au lieu de 5 en 2015. En cumulé depuis le début de l’année, les départs diminuent de -5,3% en nombre de passagers.

Côté réservations, le mois d'août fait ressortir une légère baisse (-0,8%). Au sein de cette tendance globale, le recul des réservations vers des destinations moyen-courriers contraste avec la bonne tenue de l’activité de distribution de voyages vers les destinations long-courriers, qui augmente de +6,3% en passagers.

Canada et Indonésie, champions

Le Canada (+15%) et l’Indonésie (+8%) enregistrent une forte augmentation des départs en passagers. En revanche, les départs vers les États-Unis accusent une forte baisse, de -9%. La Thaïlande et l’Île Maurice affichent également une activité en recul, respectivement de -3% et de -2%. Idem pour la République dominicaine et le Vietnam, en forte diminution.

En moyen-courrier, les destinations européennes sont en retrait, à l’exception de l’Espagne et de l’Irlande. La Tunisie et la Turquie continuent d'observer un déficit important de départs de Français, respectivement de -62% et de -66% par rapport à août 2015.

Le Maroc, au cinquième rang des destinations moyen-courriers, enregistre une baisse des départs moins marquée, qui atteint toutefois -21%.

La France à la peine

Les départs vers la France métropolitaine en août dégringolent de 21% en nombre de passagers. L’effet calendrier (août 2016 ne comptait que 4 week-ends, alors qu’août 2015 en comptait 5) explique en grande partie une telle érosion. En outre, le retard important des réservations lors du printemps, en plein conflit social, et le recul des ventes de dernière minute contribuent fortement à cette tendance défavorable.

Pour les destinations ultra-marines, l’activité de distribution de voyages vers les Antilles Françaises et la Réunion est également orientée à la baisse.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer