Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Avec Explorator, c'est l'immersion qui compte

| | | | | par
Hervé Tribot La Spière, arrivée en 1998, a passé quelques années chez Voyageurs du Monde.
Hervé Tribot La Spière, arrivée en 1998, a passé quelques années chez Voyageurs du Monde.
© Florian De Paola

Discret sur le marché, le TO se positionne comme le spécialiste des voyages ultra thématisés.

Quoi de mieux qu'une conférence animée par un chercheur en géopolitique pour donner envie à des clients fidèles de découvrir le sud-ouest de la Russie, autour de la thématique de l'Islam ? Voilà le genre de concept que porte Explorator, fondé en 1971, et toutes ses marques.

"Notre postulat de base est simple : on part du principe que nos clients visiteront la plupart des destinations que l'on propose une seule fois dans leur vie. On leur concocte donc des voyages avec un fort contenu, qui leur permettent d'appréhender les destinations sous toutes leurs composantes. Cela nécessite forcément du temps", explique Hervé Tribot La Spiere, président d'Explorator depuis 1998.

Des clients plus exigeants sur les expériences que sur les prestations

Ainsi, en proposant des itinéraires au Bangladesh, des circuits en Corée du Nord ou encore 3 parcours différents en Iran, Explorator  revendique une clientèle aisée, qui a déjà beaucoup voyagé, et qui est prête à mettre le prix pour se fabriquer les souvenirs d'une vie. "Nos clients sont exigeants. Notre valeur ajoutée, c'est d'aller dans des endroits compliqués dans les meilleures conditions possibles. Mais nous ne faisons pas du bling-bling", insiste Hervé Tribot La Spiere. Si, en ville, les clients séjournent souvent dans des 4*, ce n'est pas le cas dans les régions les plus reculées ou dans certaines des 85 destinations proposées par le TO.

"Par contre, nous sommes intransigeants sur les qualités de nos prestataires, dont certains travaillent avec nous depuis la création du TO".  Toujours accompagnés par un guide local francophone, les groupes sont constitués de 4 à 12 personnes. Le panier moyen oscille aux alentours de 4500 euros par personne pour un voyage de 17 jours. En 2016, Explorador a enregistré un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros, en hausse de 15% par rapport à 2015.

Une marque historique pour le sur-mesure

Paradoxalement, Explorador ne propose pas de produits sur-mesure. Mais le TO s'est offert la marque Ikhar en 2012, reconnue sur le marché, pour proposer des programmes personnalisés à ses clients. Dans le même esprit, deux autres marques couvrent le champ d'action du voyagiste. Geopolis, d'abord : c'est avec cette marque, créée il y a 2 ans, qu'Explorator invite sa base de clients fidèles à une conférence organisée à Paris. Animée par un spécialiste reconnu de la destination, les conférences deviennent des voyages, pilotés par ce même spécialiste. "C'est un format qui plaît beaucoup à nos clients, désireux de comprendre les enjeux géopolitiques liés aux destinations qu'on propose", estime Hervé Tribot La Spiere. Quatrième et dernière marque du groupe : Kore et ses voyages culturels autour d’une thématique précise (un festival, un musicien, …).

Sans se fixer d’objectifs chiffrés, Explorador cherche à attirer de nouveaux clients, mais pas à élargir sa clientèle. "Nos clients ont entre 60 et 80 ans, ont un fort pouvoir d’achat et ont besoin d’authenticité. Nous ne voulons pas une nouvelle clientèle, mais plutôt des jumeaux de nos clients !", conclut Hervé Tribot De La Spiere. En 2016, 1200 personnes ont voyagé avec Explorator.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer