Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Avec Destinations, Google joue l'organisateur de voyages

| | | | | | par
Avec Destinations, Google se présente comme un guide de voyage, proposant des passerelles vers ses comparateurs maisons.
Avec Destinations, Google se présente comme un guide de voyage, proposant des passerelles vers ses comparateurs maisons.

Google active Destinations, un outil d'inspiration, avec Flight Search et Hotel Finder en arrière-plan.

Destinations : c’est la fonctionnalité que déploie Google, ce 9 février. Un moteur d’inspiration pour les voyageurs du monde entier, qui va bien au-delà du guide digital.

"La recherche de voyages, c’est compliqué", souligne Clément Eulry, responsable en France du pôle travel au sein de Google. En France, parmi les personnes qui ont réservé un voyage en ligne, 56 jours et 10 sites commerciaux consultés séparent la première recherche du projet ferme, a-t-il ajouté. Or 60% des internautes entament leurs recherches de voyages via Google, qui compte bien les accompagner jusqu'à l'achat ferme.

Sur le mobile, pas sur l'ordinateur

C’est dans cet esprit que s'inscrit Destinations, lancée exclusivement sur le mobile, qui draine au niveau mondial la moitié des requêtes du géant de la recherche. Ce service, qui rappelle le récent moteur d'inspiration de Booking, vise à répondre à des questions fréquentes comme "Où aller ?", "Que faire ?", "Quand partir ?"

Concrètement, le mobinaute tape le continent, le pays ou l'Etat désiré, puis ajoute le mot-clé "vacances" ou "destination". En réponse à "Espagne Destination" par exemple, Barcelone, Madrid et Tenerife sont suggérés. Des photos, des itinéraires, des lieux d’intérêt, des prévisions météos s’affichent sur chaque ville. Des tarifs de billets d’avion et d’hôtels aussi, a ajouté Noam Ben-Haim, Product manager de Google basé à Zurich, lors de la présentation de l’outil. "Nous affichons de vrais prix", a ajouté Noam Ben-Haim, qui a travaillé sur Flight Search pendant 4 ans.

Jusqu'à la réservation

Le comparateur aérien de Google, mais aussi son équivalent pour l’hébergement (Hotel Finder) sont derrière Destinations, ce qui permet au géant de Mountain View de se positionner comme un hub du voyage. "Flight Search intègre les inventaires des compagnies aériennes, avec lesquelles nous avons signé des accords, rappelle Clément Eulry. Les compagnies sont ensuite libres de choisir leurs canaux de distribution". Ces transporteurs figurent dans le comparateur, quand les agences de voyages sont aux abonnés quasi absents, sauf si elles acceptent d'acheter des liens sponsorisés.

Last but not least : le contenu de Destinations, essentiellement en anglais, sera prochainement traduit en français.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer