Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Autriche : Ischgl fait le pari de la moto

| | | | par
A Ischgl, dans le Tyrol
A Ischgl, dans le Tyrol

La station tyrolienne d'Ischgl, dans les Alpes autrichiennes, joue la carte de la moto pour doper sa fréquentation estivale.

L'opération Highbike, centre de location de motos à la journée monté en partenariat avec quatre constructeurs européens, a attiré 2300 vacanciers ou excursionnistes entre juin et septembre.

Cette initiative a généré 4000 nuitées dans les établissements hôteliers d'Ischgl et des communes voisines. Certains hôteliers ont organisé des sorties accompagnées. "Nous sommes la seule station alpine qui tente d'établir une stratégie d'accueil des motards sur le long terme", observe Andreas Steibl, directeur général de l'office de tourisme de Paznaun-Ischgl.

Le défi de la cohabitation avec les non-motards

650 000 kilomètres ont été parcourus en quatre mois dans les montagnes du Tyrol et les pays voisins (Suisse, Italie), sur 42 machines routières à disposition. Dans les environs d'Ischgl, les cols goudronnés les plus élevés culminent à plus de 2700 mètres d'altitude. Certains motards ont parcouru 600 kilomètres dans la journée. Les tarifs de location (à partir de 60 euros) sont maintenus en-dessous du prix du marché, les constructeurs voyant dans cette opération un vecteur de promotion de leurs modèles.

"Les motos et les partenariats ne nous coûtent rien, hormis les frais de promotion collective et de marketing", relève Andreas Steibl. Avec une dépense moyenne élevée, estimée à 165 euros par jour, cette clientèle (Allemagne, Pays-Bas, Italie) semble avoir dynamisé la station, sans créer de conflit notoire avec ses autres visiteurs. "Ils prennent leur moto de location, et puis ils s'en vont", rapporte Andreas Steibl. L'opération sera reconduite pour l'été 2016, avec l'objectif de 20 % de fréquentation supplémentaire.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer