Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Appel à la grève chez CWT France

| | | | | | par
L'appel à la grève concerne mardi 18 avril.
L'appel à la grève concerne mardi 18 avril.
© Fotolia

L’intersyndicale CGT-FO -CFTC a demandé aux salariés de CWT de cesser le travail mardi 18 avril.

Les modalités du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de Carlson Wagonlit Travel (CWT) ne passent pas. L’intersyndicale CGT-FO -CFTC a demandé aux salariés du réseau de faire grève mardi 18 avril à compter de midi, jusqu'à la fermeture des sites.

"La direction CWT sacrifie 132 salariés sur l’autel de la stratégie 3.0, mais ne veut pas indemniser dignement les salariés", explique l'intersyndicale dans un tract que nous avons consulté. Pourtant, "CWT dispose de moyens conséquents mais préfère les investir dans les nouvelles technologies, ces mêmes technologies annonciatrices de prochain PSE". Le mouvement a été suivi à 100% à Nantes, mais aussi par une majorité des employés à Nanterre comme à Saint-Etienne, selon Zilda Couteau, déléguée CGT. Le mouvement ne devrait pas être reconduit mercredi.

Des conditions de départ insuffisantes

L’intersyndicale exige notamment une réévaluation des indemnités de "départ volontaire" liées à l’ancienneté, et basées sur le PSE 2013.

"Notre avenir professionnel à tous est plus qu’incertain en raison d’une stratégie à court terme", ajoute le tract, en évoquant la fermeture de sites, la baisse des effectifs, la délocalisation des emplois vers des pays à bas coûts (Pologne, Roumanie et Inde). "Nous nous demandons quel prochain site fermera, souligne Zilda Couteau. C'est notre sixième plan social".

Au mois de février dernier, le spécialiste du voyage d'affaires, qui compte une quinzaine de sites, a confirmé son intention de supprimer 130 postes en 2017.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer